John Njue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Njue
Image illustrative de l'article John Njue
Biographie
Naissance 1944
Kiriari Village (Kenya)
Ordination sacerdotale par
le pape Paul VI
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Benoît XVI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de
Preziosissimo Sangue di Nostro Signore Gesù Cristo
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Jozef Tomko
Dernier titre ou fonction Archevêque de Nairobi (Kenya)
Archevêque de Nairobi (Kenya)
Depuis le
Précédent Raphael Ndingi Mwana’a Nzeki
Archevêque coadjuteur de Nyeri (Kenya)
Évêque d'Embu (Kenya)

Blason
« In veritate testimonium, in caritate servitium »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org
(en) Articles sur www.cardinalrating.com

John Njue, né le 31 décembre 1944 à Kiriari Village au Kenya, est un cardinal kényan, archevêque de Nairobi depuis 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études[modifier | modifier le code]

À 18 ans, John Njue entre au séminaire de Nkubu avant de poursuivre ses études à Rome où il obtient en 1966 un doctorat de philosophie à l'Université pontificale urbanienne puis, en 1974 un doctorat de théologie à l'Université pontificale du Latran. C'est durant ces études qu'il est ordonné prêtre par le pape Paul VI en personne.

Prêtre[modifier | modifier le code]

En 1974, il revient au Kenya, où il alterne des ministères paroissiaux à Kariakomu puis à la paroisse de Chuka de 1982 à 1984 avec des fonctions d'enseignement et de direction de séminaires à Mabanga de 1978 à 1982, puis à Nairobi de 1985 à 1986.

Évêque et cardinal[modifier | modifier le code]

En 1986, il devient le premier évêque du nouveau diocèse d'Embu, sa région natale. Il est ensuite nommé archevêque coadjuteur de Nyeri le 23 juin 2002, avant de devenir archevêque de Nairobi le 6 octobre 2007, peu avant d'être élevé à la dignité de cardinal lors du consistoire du avec le titre de cardinal-prêtre de Preziosissimo Sangue di Nostro Signore Gesù Cristo rattaché à l'église éponyme.

Pendant ses années d'épiscopat, il a présidé diverses commissions épiscopales. Il est actuellement président de la Conférence épiscopale du Kenya.

Le , il est nommé membre de la Congrégation pour le clergé. Il participe au conclave de 2013 qui élit le pape François.

Fin 2014, il appelé les femmes kényanes à ne pas se laisser vacciner durant la campagne en cours dans le pays contre le tétanos, affirmant qu'il s'agit d'une campagne destinée à contrôler les naissances, alimentant ainsi une controverse sur la vaccination[1]. Il se base sur le fait que l'association des médecins catholiques du Kenya a affirmé avoir trouvé un antigène, l'hormone chorionique gonadotrope humaine, qui provoque des fausses couches, dans un vaccin antitétanique, injecté durant la campagne de vaccination soutenue par le gouvernement kényan[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b CLV magazine, Un agent de stérilisation dans des vaccins de l'OMS et l'UNICEF, no 8, février-mars 2015, p. 16

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]