John Narborough

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 14′ 01″ N 1° 16′ 01″ E / 51.23361, 1.26694 ()

Le contre-Amiral Sir John Narborough, (vers 1640 - 1688) était un marin anglais du XVIIe siècle qui s'est illustré dans les guerres anglo-hollandaises et contre les pirates d'Afrique du Nord.

Il est aussi connu pour l'expédition qu'il fit entre 1669 et 1671 en Amérique du Sud en reconnaissant le détroit de Magellan. Il sera fait Chevalier à son retour.

le gouvernement anglais, informé par un Espagnol nommé don Carlos (i), de l'expédition envoyée par les Hollandais au Chili, en 1663, donna commission au chevalier Jean Narborough, le 15 mai 1669, de partir avec deux navires pour ce pays, de former un établissement sur ses côtes, et d'aller ensuite à la recherche d'un passage à la mer du Sud, entre l'Amérique et la Tartarie. Le navire qu'il monta était le vaisseau de guerre Sweepstakes, il portait trois cents tonneaux, trente-six canons et quatre-vingts hommes d'équipage. L'autre se nommait le Bachélor, et était une pinche de soixante-dix tonneaux, armée de quatre canons et montée de vingt hommes (2). L'expédition partit des dunes le 26 septembre, s'arrêta quelque temps au port Saint-Julien, aborda le 26 novembre à l'île de Nuestra Sénora del Socorro, sur la côte du Chili, découvrit celle à laquelle l'amiral donna son nom. près d'un golfe appelé Santo-Domingo, par latitude sud 44° 50', et arriva, le 15 décembre, à Valdivia. Les Espagnols interdirent aux Anglais tout commerce avec les naturels, et firent prisonniers son lieutenant et trois hommes qui étaient allés à terre. Narborough s'éloigna des côtes du Chili, sept jours après, passa par le détroit de Magellan et fit voile pour l'Angleterre, où il arriva en 1671.[1]

Publications[modifier | modifier le code]

La relation de son expédition a été publiée en Angleterre en 1694 et en France en 1722 :

  • An account of several late voyages and discoveries to the south and north..., 1694.
  • Voyages de François Coreal aux Indes occidentales, contenant ce qu'il y a vu de plus remarquable pendant son séjour, depuis 1666 jusqu'en 1697, traduits de l'espagnol. Avec une relation de la Guiane de Walter Raleigh et le voyage de Narborough à la mer du Sud par le détroit de Magellan. Traduits de l'anglais..., 1722.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'Art de vérifier les dates, Nicolas Vigton de Saint-Allais, Tome onzième, Ambroise Dupont et Cie, Paris, 1828 Google Books