John Montagu (2e duc de Montagu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Montagu
2ème duc de Montagu
John Montagu par Godfrey Kneller, 1709
John Montagu par Godfrey Kneller, 1709

Naissance 29 mars 1690
Décès 5 juin 1749

John Montagu K.G., G.C.B., P.C. (29 mars 16905 juin 1749), 2e duc de Montagu, est connu en tant que dirigeant d'un groupe de cavalerie nommé les « Carabiniers de Montagu », qui fut cependant dissous après la bataille de Culloden.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Ralph Montagu, 1er duc de Montagu, et d'Elizabeth Wriothesley, comtesse de Northumberland. Ses grands-parents maternels sont Thomas Wriothesley, 4e comte de Southampton, et sa première femme, Rachel de Massue.

Le 17 mars 1705, il épouse lady Mary Churchill, fille de John et Sarah Churchill.

Il est fait Chevalier de l'Ordre de la Jarretière en 1719 puis membre de la Royal Society puis grand-maître de la Premier Grand Lodge of England. En 1739, le premier Hôpital des Enfants-Trouvés est créé à Londres, Montagu en est l'un des gouverneurs. Il finance aussi l'éducation de deux notables noirs anglais, Ignatius Sancho et Francis Williams, notamment en envoyant ce dernier à l'Université de Cambridge.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Montagu et Mary Churchill ont eu six enfants :

  • John Montagu, mort enfant,
  • George Montagu, mort enfant,
  • Edward Churchill Montagu, mort enfant,
  • Eleanor Montagu.
  • Mary Montagu (1711 - 1er mai 1775). Mariée à George Brudenell, 4e comte de Cardigan,
  • Isabella Montagu, comtesse de Beaulieu (morte le 20 décembre 1786). Mariée en premier à William Montagu, 2e duc de Manchester et en deuxième avec Edward Hussey-Montagu, 1er comte de Beaulieu.

Succession[modifier | modifier le code]

Comme aucun de ses trois fils n'a survécu à l'enfance, les titres prennent fin à la mort de Montagu, en 1749. Cependant, sa fille Mary fut mariée à George Brudenell, 4e comte de Cardigan (17121790). À la mort de son beau-père, il prit donc en charge le nom et les armes de la famille Montagu, et fut nommé 1er duc de Montagu (seconde création) en 1766.

Lien externe[modifier | modifier le code]