John Middleton Murry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Middleton Murry, né le 6 août 1889 à Peckham, près de Londres, et mort le 12 mars 1957, est un écrivain, journaliste et critique littéraire anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Personnalité importante des milieux littéraires anglais au cours de la première moitié du XXe siècle, il a été le second mari de Katherine Mansfield, dont il a contribué à faire publier l'œuvre, et un proche ami de D. H. Lawrence. Il a eu une courte liaison avec la princesse Elizabeth Bibesco.

Rédacteur de revues[modifier | modifier le code]

Il a été rédacteur de plusieurs revues :

  • Rhythm, dont il fut rédacteur en chef de 1911 à 1913,
  • The Signature, qu'il fonda avec D. H. Lawrence en 1915, mais qui cessa rapidement sa publication,
  • L'Athenaeum, dont il fut rédacteur en chef de 1919 à 1921, et qui sous son influence publia essentiellement des œuvres de T. S. Eliot, Virginia Woolf, Lytton Strachey, Clive Bell, et d'autres membres du Bloomsbury Group,
  • The Adelphi (devenue The New Adelphi en 1927), qu'il fonda en 1923 et dont il fut rédacteur en chef jusqu'en 1930.

Famille[modifier | modifier le code]

Il se maria quatre fois :

  • avec Katherine Mansfield en 1918,
  • avec Violet Le Maistre en 1924, avec qui il eut deux enfants :
    • une fille, Katherine Violet Middleton Murry, qui devint écrivain et publia Beloved Quixote, the secret life of John Middleton Murry en 1986,
    • un fils, John Middleton Murry Jr., qui écrivit quatre romans sous le pseudonyme de Colin Murry – après la mort de son père qui avait accueilli le premier sans indulgence – et de nombreux romans et nouvelles de science-fiction sous celui de Richard Cowper.
  • avec Elizabeth Cockbayne en 1932, avec qui il eut 2 autres enfants,
  • avec Mary Gamble en 1954.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Fyodor Dostoevsky: A Critical Study, 1916
  • Still Life, 1916 (roman)
  • Poems: 1917-18, 1918
  • The Critic in Judgement, 1919
  • The Evolution of an Intellectual, 1920
  • Aspects of Literature, 1920
  • Cinnamon & Angelica, 1920 (pièce en vers)
  • Poems: 1916-1920, 1921
  • Countries of the Mind, 1922
  • Pencillings, 1922
  • The Problem of Style, 1922
  • The Voyage, 1924 (roman)
  • Discoveries, 1924
  • To the Unknown God, 1925
  • Keats and Shakespeare, 1925
  • Murry, John Middleton (éd.), Journal of Katherine Mansfield, 1927 (traduction française : Journal de Katherine Mansfield, 1955)
  • Things to Come, 1928
  • God: An Introduction to the Science of Metabiology, 1929
  • D .H. Lawrence, 1930
  • Studies in Keats, 1931
  • The Necessity of Communism, 1932
  • Reminiscences of D.H. Lawrence, 1933
  • William Blake, 1933
  • The Biography of Katherine Mansfield, 1933 (avec Ruth E. Mantz)
  • Between Two Worlds, 1935 (autobiographie)
  • Marxism, 1935
  • Shakespeare, 1936
  • The Necessity of Pacifism, 1937
  • Heaven and Earth, 1938
  • Heroes of Thought, 1938
  • The Pledge of Peace, 1938
  • The Defence of Democracy, 1939
  • The Price of Leadership, 1939
  • Europe in Travail, 1940
  • The Betrayal of Christ by the Churches, 1940
  • Christocracy, 1942
  • Adam and Eve, 1944
  • The Free Society, 1948
  • Looking Before and After: A Collection of Essays, 1948
  • Katherine Mansfield and Other Literary Portraits, 1949
  • The Mystery of Keats, 1949
  • John Clare and other Studies, 1950
  • The Conquest of Death, 1951
  • Community Farm, 1952
  • Jonathan Swift, 1955
  • Unprofessional Essays, 1956
  • Love, Freedom and Society, 1957
  • Not as the Scribes, 1959

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) F. A. Lea, The Life of John Middleton Murry, 1959