John McAfee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John McAfee

Naissance Septembre 1945 ou 1946
Angleterre
Nationalité Américain
Profession Programmation

John McAfee (né en septembre 1945[1] ou 1946[2]) est un informaticien américain et fondateur du logiciel Intel Security (anciennement McAfee[3]). Il est l'un des principaux créateurs du logiciel antivirus et également développeur d'un scanner antivirus.

Biographie[modifier | modifier le code]

McAfee est originaire d'Angleterre et il a grandi à Salem (Virginie), aux États-Unis[2]. En 1967, il obtient son baccalauréat universitaire en mathématiques au Roanoke College (en), ainsi que son doctorat en 2008.

McAfee a travaillé à l‘Institute for Space Studies de la NASA à New York, entre 1968 et 1970. Par la suite, il travaille pour Univac en tant que développeur de logiciel et plus tard pour Xerox comme développeur de système d'exploitation. En 1978, il rejoint Computer Sciences Corporation en tant que consultant en logiciel. Dans les années 1980, alors qu'il est employé chez Lockheed, il obtient la copie d'un virus nommé Brain et tente de créer un moyen de la détruire.

En 1987, McAfee fonde McAfee Associates, une compagnie de logiciels antivirus[4]. En 1989, il démissionne de Lockheed et débute un travail à plein temps chez McAfee Associates depuis chez lui à Santa Clara (Californie). La compagnie s'implante dans l'État du Delaware en 1992[4].

En juin 2013, il réalise et diffuse une vidéo humoristique dans laquelle est expliqué comment désinstaller... McAfee[5],[6]. Cette vidéo, particulièrement provocatrice où l'on voit McAfee prendre de la drogue et être avec des prostitués, avait été visionnée par plus de 4,5 millions d'internautes[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

McAfee enseigne le yoga[8] et a publié de nombreux ouvrages dans ce domaine[9].

Dans un article de 2012 du magazine American Mensa, il explique qu'en étant le développeur du premier antivirus commercial, il est devenu « la plus célèbre cible des pirates informatiques ». Il explique également que pour sa propre sécurité, il laisse son entourage acheter du matériel informatique pour lui, qu'il utilise des pseudonymes pour se connecter et qu'il change constamment d'adresse IP en une journée[10].

Problèmes judiciaires[modifier | modifier le code]

Le 30 avril 2012, sa propriété à Orange Walk Town, au Belize, a été prise d’assaut par un raid du GSU (Gang Suppression Unit (en)), une unité spéciale de la police bélizienne. Un communiqué de presse du GSU déclare qu'il a été arrêté pour trafic de drogues et possession d'armes. Il a été libéré quelques heures plus tard, sans poursuites. Le porte parole de la police, Raphael Martinez, a confirmé que McAfee était simplement suspecté.

Le 12 novembre 2012, la police bélizienne démarre une enquête sur McAfee comme personne impliquée dans le meurtre de l'expatrié américain Gregory Viant Faull, retrouvé mort par balles le 10 novembre 2012 dans sa maison à Ambergris Caye.

Il est arrêté par la police le 5 décembre 2012 et hospitalisé au Guatemala[11],[12]. Expulsé du pays, il arrive en Floride le 12 décembre 2012[13].

Relations avec l'entreprise Intel[modifier | modifier le code]

Lassé par ses nombreuses excentricités, le président d'Intel (détenteur de l'antivirus McAfee), annonce que le nom McAfee va être abandonné au profit de Intel Security[14].

John McAfee s'est dit réjoui de cette décision, considérant que son nom était associé au « pire logiciel du monde »[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John McAfee. „Most newspaper sources give 1945 as his year of birth. Some book sources give 1946. General agreement is that he was born in the month of September during one of these years, somewhere in England. The exact day (September 18th) is from McAfee's Facebook page, which we have verified to be genuine.“ In: nndb.com, read on Dezember 13, 2012
  2. a et b (en) Marshall Cavendish Corporation, Inventors and Inventions, vol. 4, Marshall Cavendish,‎ 2007 (ISBN 0-7614-7767-5, lire en ligne), p. 1030
  3. [1] "Lors de la keynote pré-CES d'Intel, le directeur exécutif de l'entreprise a annoncé que l'éditeur McAfee, propriété de la firme depuis 2010, allait changer de nom : McAfee est mort, vive Intel Security ! "
  4. a et b (en) Cavendish, Marshall, Inventors and Inventions, Volume 4, Paul Bernabeo,‎ 2007, 1033 p. (ISBN 0761477675, lire en ligne)
  5. http://www.tomsguide.fr/actualite/antivirus-McAfee,21652.html
  6. http://www.whoismcafee.com/the-mcafee-guide-to-uninstall-mcafee/
  7. http://www.numerama.com/magazine/27987-john-mcafee-34eternellement-reconnaissant34-de-voir-disparaitre-mcafee.html
  8. (en) « Arkansas Yoga Center - John McAfee Workshop 2002 », sur Aryoga.com,‎ 9 mars 2009 (consulté le 15 novembre 2012)
  9. (en) « John McAfee: Books », sur Amazon.com (consulté le 15 novembre 2012)
  10. (en) "The M Files" (interview feature), Mensa Bulletin, janvier 2012, p. 21
  11. John McAfee arrêté au Guatemala
  12. Hospitalisation, sur Lefigaro.fr
  13. « Expulsé par le Guatemala, John McAfee est arrivé aux Etats-Unis », 20 minutes,‎ 13 décembre 2012 (consulté le 13 décembre 2012)
  14. http://www.zdnet.fr/actualites/intel-va-se-debarrasser-de-la-trop-sulfureuse-marque-mcafee-39796781.htm
  15. http://www.numerama.com/magazine/27987-john-mcafee-34eternellement-reconnaissant34-de-voir-disparaitre-mcafee.html

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]