John Masters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Masters (1914 - 1983) est un officier et romancier britannique. Lieutenant-colonel, il fut décoré du Distinguished Service Order et de l'Ordre de l'Empire britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d’un officier de l’Armée des Indes, il est affecté dans l’Armée indienne à la sortie de Sandhurst, le 30 août 1934 et rejoint le 4th Prince of Wales’s Own Gurkha Rifles [1857-1947].

Lieutenant le 30 novembre 1936, il participe à la guerre anglo-irakienne, à la campagne de Syrie puis à l'invasion anglo-soviétique de l'Iran en 1941.

Début 1942 il suit les cours d’état-major au Staff College de Quetta (Inde) puis est affecté à la 114ème Brigade indienne d’infanterie. Le général Sir Walter Lentaigne (1899-1955, CB (1947), CBE (1945), DSO (1942)), lui-même ancien du 4e Gurkha, le prend ensuite dans l’état-major de sa 111e Brigade indienne d’infanterie Chindits.

Quand Lentaigne remplace le général Orde Wingate - décédé dans un accident d’avion le 24 mars 1944 - à la tête des forces Chindits, Masters n’est que capitaine. Promu commandant puis lieutenant-colonel à titre temporaire, il assure le commandement de la 111e Brigade indienne pendant la seconde campagne de Birmanie.

Il est décoré du Distinguished Service Order le 5 octobre 1944, nommé Officier de l'Ordre de l’Empire britannique (OBE) le 17 janvier 1946 et reçoit une citation le 19 septembre 1946.

Après la guerre il sert brièvement en état-major à New-Delhi (Inde) avant d’être instructeur au Staff College de Camberley. Commandant, il prend sa retraite le 1er janvier 1949 avec le grade de lieutenant-colonel honoraire.

Il s'installe aux États-Unis et devient écrivain. La plupart de ses œuvres ont pour thème l'Inde. Deux de ses romans ont été portés a l'écran : La Croisée des destins (en) (Bhowani Junction) (1952) en 1956 par George Cukor (film La Croisée des destins), avec dans le rôle principal Ava Gardner et The Deceivers (en) (1952) en 1988 par Nicholas Meyer avec Pierce Brosnan.

Masters a écrit une autobiographie The Road past Mandalay, Editions Michael Joseph – 1961 (nouvelle édition - Cassell & C° Military - 2002).

Romans traduits[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nathalie Merrien, La Comédie humaine dans les romans indiens de John Masters, Villeneuve d'Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 1999 (ISBN 2284010393 et 978-2284010395)

Liens externes[modifier | modifier le code]