John Landquist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Landquist

Description de cette image, également commentée ci-après

John Landquist avec sa première femme Elin Wägner

Activités critique littéraire, écrivain, professeur de pédagogie et de psychologie
Naissance
Stockholm, Suède
Décès
Danderyd, Suède
Langue d'écriture suédois
Mouvement Les quatre diables, Strindbergsfejden, critique psychanalytique freudienne
Distinctions Grand Prix des Neuf 1971

John Landquist, né le à Stockholm et mort le à Danderyd à l'âge de 92 ans est un lettré érudit, critique littéraire suédois, écrivain et professeur de pédagogie et de psychologie à l'Université de Lund de 1936 à 1946.

Au cours de ses études à l'université d'Uppsala, fondée en 1477, la plus ancienne de Scandinavie, il fréquenta l'organisation étudiante Les quatre diables en compagnie de Sven Lidman[1], Sigurd Agrell et Harald Brising. En 1908, il soutient une thèse dont l'objet est une enquête psycho-éthique de la volonté. Engagé dans la Strindbergsfejden, la « querelle de Strindberg[2] », il publie des œuvres du naturaliste suédois. En 1914, il traduit en suédois le roman autobiographique Le plaidoyer d'un fou écrit en français par August Strindberg en 1887-1888, sous le titre En dåres försvarstal. Le dramaturge y décrivait sa relation avec sa femme Siri von Essen peu avant l'écriture de Mademoiselle Julie. En 1916, il écrit une monographie de Gustaf Fröding et contribue à introduire la théorie freudienne dans une histoire de la littérature en langue suédoise. Il traduit même des œuvres de Freud en suédois.

John Landquist a été marié à Elin Wägner de 1910 à 1922[3].

Il est connu pour avoir écrit la recension critique de Fifi Brindacier (Pippi Långstrump), le célèbre livre pour enfants d'Astrid Lindgren.

En 1971, John Landquist a reçu le Grand Prix des Neuf.

Tombe de John Landquist au cimetière de Solna.

Bibliographie[4][modifier | modifier le code]

  • 1906 - Filosofiska essayer, philosophie.
  • 1908 - Viljan : en psykologisk-etisk undersökning, philosophie.
  • 1909 - Verner von Heidenstam : en essay, critique littéraire.
  • 1913 - Essayer : ny samling, critique littéraire.
  • 1916 - Gustaf Fröding : en psykologisk och litteraturhistorisk studie, critique littéraire.
  • 1917 - Knut Hamsun : En studie över en nordisk romantisk diktare, critique littéraire.
  • 1920 - Människokunskap : en studie över den historiska och den konstnärliga kunskapen, épistémologie.
  • 1924 - Erik Gustav Geijer : hans levnad och verk, critique littéraire.
  • 1927 - Erik Hedén : En levnadsteckning, biographie.
  • 1928 - Henri Bergson : en populär framställning av hans filosofi, histoire de la philosophie.
  • 1929 - Modern svensk litteratur i Finland, critique littéraire.
  • 1929 - Uppsalafilosofien och sanningen : några ord om två sakkunniga för tillsättandet av filosofiprofessuren i Lund, philosophie.
  • 1931 - Humanism : inlägg, critique littéraire.
  • 1935 - Till humanistiska sektionen vid Lunds universitet
  • 1935 - Själens enhet / tre föreläsningar, psychologie.
  • 1940 - Psykologi, psychologie.
  • 1941 - Pedagogikens historia, pédagogie.
  • 1944 - Efter fyllda fyrtio år, psychologie.
  • 1949 - Som jag minns dem, biographie et critique littéraire.
  • 1952 - Våra fördomar
  • 1954 - Geijer: en levnadsteckning, biographie.
  • 1957 - I ungdomen : scener ur den förlorade tiden, critique littéraire.
  • 1959 - Charles Darwin : liv och verk, biographie.
  • 1964 - Poul Bjerre : själsläkaren och konstnären, biographie.
  • 1965 - Livet i Katarina, géographie et histoire de l'Église.
  • 1970 - Tankar om den skapande individen, critique littéraire et psychologie.

Références et sources[modifier | modifier le code]

  1. Bio-bibliographie de Sven Lidman.
  2. Ou « bataille de Strinberg », deux traductions personnelles choisies par référence à la querelle des anciens et des modernes ou à la bataille d'Hernani
  3. Article de l'écrivain chilien Omar Pérez Santiago sur Elin Wagner
  4. Bibliographie complète de John Landquist (plusieurs pages)

Sources suédoises[modifier | modifier le code]

John Landquist, urn:sbl:10986, Svenskt biografiskt lexikon (art av Staffan Björck), hämtad 2012-06-25 (excellente étude biographique, très complète, en suédois).
Article de Brigitta Holm, DNse Kultur du 28 octobre 2009