John Jakes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John William Jakes

Activités Romancier
Naissance 31 mars 1932 (82 ans)
Langue d'écriture Anglais américain

Œuvres principales

Chronique de la famille Kent, Trilogie Nord et Sud

John William Jakes (né le 31 mars 1932) est un écrivain américain. Il débuta en vendant des histoires au magazine pulp alors qu'il était toujours étudiant dans les années 1950. Il publia différents romans les 20 années suivantes. Ceux-ci se basaient en général sur des histoires de science-fiction, de westerns ou de fictions historiques. Il travailla également dans l'industrie de la publicité et ce n'est qu'en 1971 qu'il travailla à plein temps dans l'écriture.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans principaux[modifier | modifier le code]

Chronique de la famille Kent[modifier | modifier le code]

  • The Bastard (1974)
  • The Rebels (1975)
  • The Seekers (1975)
  • The Furies (1976)
  • The Titans (1976)
  • The Warriors (1977)
  • The Lawless (1978)
  • The Americans (1979)

Trilogie Nord et Sud[modifier | modifier le code]

La trilogie Nord et Sud (The North and South trilogy)

Saga de la famille Crown[modifier | modifier le code]

  • Homeland (1993) ( La terre promise )
  • American Dreams (1998) ( Une dynastie américaine )

Série policière « Johnny Havoc »[modifier | modifier le code]

  • Johnny Havoc (1960), trad. sous le même titre, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2205, 1994
  • Havoc for Sale (1962), trad. Havoc à vendre, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2255, 1995
  • Holiday for Havoc (1964), trad. Havoc au vert, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2304, 1996
  • Making it Big ou Johnny Havoc and the Siren in Red (1968), trad. Havoc et la sirène rouge, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2352, 1997

Autres[modifier | modifier le code]

  • Day and Nigt (1956)
  • Wear A Fast Gun (1956)
  • The Devil Has Four Faces (1958)
  • The Seventh Man (1958)
  • I, Barbarian (1959) (en tant que Jay Scotland)
  • Sir Scoundrel (1962) (en tant que Jay Scotland)
  • Arena (1963) (en tant que Jay Scotland)
  • California Gold (1989)
  • In The Big Country (1993), renommé ensuite The Bold Frontier (2001)
  • On Secret Service (2000)
  • Charleston (2002)
  • Savannah or a Gift for Mr. Lincoln (2004)
  • The Gods of Newport (2006)
  • Funeral for Tanner Moody (avec Elmer Kelton, Robert Randish) (2004)

Science-fiction et fantaisie[modifier | modifier le code]

Brak le Barbare[modifier | modifier le code]

  • Brak the Barbarian (1968)
  • Brak the Barbarian: The Mark of Demons (1969)
  • Brak the Barbarian: The Sorceress (1969)
  • Brak: When Idols Walked (1978)
  • The Fortunes of Brak (1980)

Autres[modifier | modifier le code]

  • The Asylum World (1969)
  • The Hybrid (1969)
  • The Last Magicians (1969)
  • The Planet Wizard (1969)
  • Secrets Of Stardeep (1969)
  • Tonight We Steal the Stars (1969)
  • Mask of Chaos (1970)
  • Six-Gun Planet (1970)
  • Black in Time (1970)
  • Mention My Name in Atlantis (1972)
  • Time Gate (1972)
  • Witch Of The Dark Gate (1972)
  • Conquest of the Planet of the Apes (1972)
  • Excalibur (1985) with Gil Kane

Livres pour enfants[modifier | modifier le code]

  • Susanna of the Alamo (1986)

Non fiction[modifier | modifier le code]

  • Famous Firsts In Sports (1967)
  • Great War Correspondents (1967))
  • Great Women Reporters (1969)
  • Mohawk: The Life Of Joseph Brant (1969)

Collections[modifier | modifier le code]

  • The Best of John Jakes (1977)

Adaptations au cinéma[modifier | modifier le code]

The Bastard fut adapté à la télévision par Universal Pictures en tant que Operation Prime Time (1978). La trilogie Nord et Sud fut réalisée par ABC dans les années 1980 et 1990.

Liens externes[modifier | modifier le code]