John Harvard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Harvard (homonymie).

John Harvard

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Statue de John Harvard de l'Université Harvard sculptée par Daniel Chester French en 1828

Naissance 26 novembre 1607
Londres
Décès 14 septembre 1638 (à 30 ans)
Boston
Nationalité Américaine d’origine anglaise
Pays de résidence États-Unis
Profession
Autres activités
Premier bienfaiteur historique de l'Université Harvard
Distinctions
L'Université Harvard porte son nom

John Harvard (26 novembre 1607 - 14 septembre 1638) est un pasteur protestant puritain philanthrope américain d’origine anglaise, premier donateur bienfaiteur historique (et non pas fondateur) de l'Université Harvard fondée le 8 septembre 1636 à Cambridge près de Boston (une des plus anciennes et plus prestigieuses universités des États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

John Harvard nait le 26 novembre 1607 dans le quartier londonien de Southwark. Quatrième enfant sur neuf de Robert Harvard (1562-1625), propriétaire d'une boucherie et d'une taverne, et de son épouse Katherine Rogers (1584-1635), native de Stratford-upon-Avon (voir Harvard House). Il est baptisé dans la Cathédrale de Southwark et passe son enfance dans le quartier de Southwark de sa naissance.

En 1625 la peste anéanti sa famille dont il ne reste que son frère Thomas et sa mère qui se remarie avec John Elletson (1580-1626) puis avec Richard Yearwood (1580-1632).

Il suit des études à Emmanuel College (Cambridge) de l'Université de Cambridge d’où il sort avec une maitrise en 1635.

En 1636 il épouse Ann Sadler (1614-1655) avec qui il émigre en Nouvelle-Angleterre à Charlestown près de Boston aux États-Unis en 1637.

Le 14 septembre 1638 il disparait de la tuberculose à l'age de 31 ans et repose depuis à Charlestown près de Boston. Sans enfants, il lègue alors par testament la moitié de sa fortune (780 Livres sterling) et l’intégralité de son importante bibliothèque de 400 volumes à l'université (qui débute avec 9 élèves et 1 professeur, le jésuite Nathaniel Eaton) ce qui fait de lui le premier le généreux donateur historique de cette institution. En 1639 l'université est rebaptisée « Harvard » en son honneur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :