John Graves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Graves.

John Graves

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

John Graves

Nom de naissance John Alexander Graves III
Activités Écrivain
Naissance 6 août 1920
Fort Worth, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 31 juillet 2013 (à 92 ans)
Glen Rose, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Distinctions National Book Award en 1961 (Goodbye to a River)

Œuvres principales

  • Goodbye to a River (1960)
  • Hard Scrabble (1974)

John Alexander Graves III, né le 6 août 1920 à Fort Worth et mort le 31 juillet 2013 à Glen Rose, est un écrivain américain, essentiellement connu pour son œuvre Goodbye to a River[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe sa jeunesse dans le ranch de son grand-père à Cuero, où les paysages lui inspirent le cadre de ses futurs ouvrages. Diplômé de l'Université Rice à Houston en 1942[2], il est mobilisé lors de la Seconde Guerre mondiale, mais interrompt son service suite à une blessure causée par l'explosion d'une grenade japonaise sur l'île de Saipan[2]. Il reprend ses études à la fin de la guerre et obtient un master à l'Université Columbia à Manhattan en 1948.

Après avoir vécu pendant une dizaine d'années à New York, puis en Espagne, il revient finalement au Texas en 1955[3], souhaitant renouer avec ses racines afin de faciliter son métier d'écrivain[2] tout en portant assistance à son père malade. En novembre 1957, il se lance dans un périple de trois semaines en canoë sur le fleuve Brazos[2]. Le récit de son voyage est ensuite retranscrit et publié sous la forme d'un article dans le magazine Holiday. En 1960, il publie son premier livre, inspiré de son aventure, qui devient son œuvre la plus célèbre, Goodbye to a River, considéré par l'écrivain Stephen Harrigan comme un « classique » de la littérature américaine[3]. L'année suivante, John Graves obtient le Carr P. Collins Award de l'Institut de Lettres du Texas, ainsi qu'un National Book Award[4].

En 1970, John et sa famille s'installent dans une petite exploitation agricole à Glen Rose, qu'il baptise Hard Scrabble. Sa description de la ferme et de la vie rurale est détaillée dans Hard Scrabble: Observations on a Patch of Land, publié en 1974.

John Graves décède le 31 juillet 2013 à son domicile de Glen Rose, âgé de 92 ans. Marié, il était père de deux filles, Helen et Sally[2].

Livres[modifier | modifier le code]

  • 1960 : Goodbye to a River
  • 1974 : Hard Scrabble
  • 1980 : From a Limestone Ledge
  • 1981 : Blue & Some Other Dogs
  • 1995 : A John Graves Reader
  • 1999 : The Last Running
  • 2002 : Texas Rivers
  • 2003 : Texas Hill Country
  • 2004 : Myself and Strangers
  • 2007 : My Dogs and Guns

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Texas Author John Graves Dies At 92; Wrote 'Goodbye To A River' NPR, 31 juillet 2013
  2. a, b, c, d et e (en)Goodbye to a writer; John Graves dead at 92 Chron.com, 31 juillet 2013
  3. a et b (en)John Graves, author of Texas classic 'Goodbye to a River', dies at 92 San Antonio Express News,1er août 2013
  4. (en)Beloved Texas writer John Graves, author of Brazos Trilogy, dies at 92 The Dallas Morning News, Guide Live Books, 31 juillet 2013