John Gordon Melton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Gordon Melton

John Gordon Melton (né le 19 septembre 1942) est un chercheur américain en études religieuses qui a fondé l’Institute for the Study of American Religion et qui est actuellement le spécialiste des religions et des nouveaux mouvements religieux à la section des études religieuses de l’Université de Californie à Santa Barbara. Il est l’auteur de plus de 25 ouvrages, dont plusieurs encyclopédies sur la religion en Amérique et les nouveaux mouvements religieux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Birmingham en Alabama, il obtient en 1964 une licence au Birmingham Southern College et poursuit des etudes de théologie au Garrett-Evangelical Theological Seminary.

En 1968, il est pasteur de l’église Méthodiste unifiée. Il a exercé de 1974 à 1975 à Wyanet dans l’Illinois et de 1975 à 1980 à Evanston, dans l’Illinois. Il fut également membre de Spiritual Frontiers Fellowship.

Il reçut son doctorat de Northwestern University en histoire et littérature des religions en 1975. Sa thèse couvrait l’étude de plus de 800 groupes religieux existant aux Etats-Unis. Son système de classification a depuis été largement utilisé.

Nouveaux mouvements religieux[modifier | modifier le code]

La plus grande partie de sa carrière religieuse a été consacrée à l’étude des groupes religieux minoritaires.

Son « encyclopédie des religions américaines » publiée en 1978 est devenue une référence. Il a, entre autres publications, également écrit un « dictionnaire biographique des sectes et leaders de sectes américains », une « encyclopédie de l’occultisme et de la parapsychologie », un « almanach New Age ». Il écrit dans les magazines académiques « Syzygy » et « Nova Religio ».

J.G Melton est un critique du mouvement antisectes américain et de quelques associations chrétiennes qui luttent contre les sectes. Il a rejeté le concept de lavage de cerveau et s’est opposé aux méthodes du Deprogramming. Sa critique se fonde sur les libertés individuelles garanties par la Constitution des États-Unis et sur le fait que les méthodes employées lui semblent improductives[1]. Il est suivi dans ses critiques par d’autres chercheurs et sociologues comme David G. Bromley, Eileen Barker, Stuart A. Wright, Susan J. Palmer, Anson Shupe, Massimo Introvigne.

Il s’est intéressé de près au New Age et se passionne pour le Vampirisme et préside la Transylvanian Society of Dracula.

Critiques[modifier | modifier le code]

Certains autres chercheurs, comme Stephen A. Kent et Theresa Krebs ont publié des articles qualifiant Melton d’apologiste des sectes[2].

Ses spéculations sur la possibilité que le leader du groupe Aum Shinrikyo, jugé responsable de l’attentat au gaz sarin à Tokyo, ne pouvait pas avoir produit le gaz nécessaire à l’attentat lui ont attiré de nombreuses critiques[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Melton 1999" Melton, Gordon J., Brainwashing and the Cults: The Rise and Fall of a Theory, 1999. [1]
  2. Stephen A. Kent and Theresa Krebs: When Scholars Know Sin, Skeptic Magazine (Vol. 6, No. 3, 1998). Sur Skeptic Tank
  3. "Tokyo Cult Finds an Unlikely Supporter"

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A Directory of Religious Bodies in the United StatesGarland, 1977.
  • An Old Catholic Sourcebook (co-authored with Karl Pruter), Garland, 1982.
  • Magic, witchcraft, and paganism in America: A bibliography, Garland Publishing,1982
  • The Cult Experience: Responding to the New Religious Pluralism (avec Robert L. Moore), Pilgrim Press, 1982.
  • Why Cults Succeed Where The Church Fails (avec Ronald M. Enroth), Brethren Press, 1985.
  • Encyclopedic Handbook of Cults in America Garland, 1986; 1992.
  • Biographical Dictionary of American Cult and Sect Leaders Garland, 1986.
  • American Religious Creeds Gale, 1988; 1991.
  • New Age Almanac, (avec Jerome Clark et Aidan Kelly) Visible Ink, 1991.
  • Perspectives on the New Age (avec James R. Lewis), State University of New York Press, 1992.
  • Islam in North America: A Sourcebook (avec Michael A. Koszegi), Garland, 1992.
  • Sex, Slander, and Salvation: Investigating The Family/Children of God (avec James R. Lewis), Center for Academic Publication, 1994.
  • Finding Enlightenment: Ramtha's School of Ancient Wisdom', Beyond Words Publishing, 1998.
  • American Religions: An Illustrated History ABC-CLIO, 2000.
  • The Church of Scientology (Studies in Contemporary Religions, 1), Signature Books (August 1, 2000).
  • The Vampire Book: The Encyclopedia of the Undead
  • Prime-Time Religion: An Encyclopedia of Religious Broadcasting (avec Phillip Charles Lucas et Jon R. Stone). Oryx, 1997.
  • Encyclopedia of American Religions, Thomson Gale; 7th edition (2002)
  • Cults, Religion, and Violence, David Bromley et Gordon Melton, Cambridge University Press 2002)
  • Religions of the World: A Comprehensive Encyclopedia of Beliefs and Practices, ABC-Clio 2002),
  • J. Gordon Melton, ‘The counter-cult monitoring movement in historical perspective’ dans Challenging Religion: Essays in Honour of Eileen Barker, Routledge, 2003)
  • Encyclopedia Of Protestantism, Facts on File Publishing 2005)

Articles[modifier | modifier le code]

  • Derek Davis, Review of The Church of Scientology, Journal of Church and State, 42/4 (Autumn 2000): 851-852.
  • P. G. Davis, Review of Biographical Dictionary of American Cult and Sect Leaders, Religious Studies and Theology, 9 (1989): 101-103.
  • James L. Garrett, Review of Encyclopedic Handbook of Cults in America, Southwestern Journal of Theology, 33 (1990): 69.
  • Jeffrey Hadden, Review of Prime-time Religion, Journal for the Scientific Study of Religion, 36 (1997): 634.
  • Stephen A. Kent and Theresa Krebs, "When Scholars Know Sin: Alternative Religions and Their Academic Supporters," Skeptic, 6/3 (1988): 36-44. Also see J. Gordon Melton, Anson D. Shupe and James R. Lewis, "When Scholars Know Sin" Forum Reply to Kent and Krebs, Skeptic, 7/1 (1999): 14-21. Article, sur apologeticsindex.org
  • Philip Jenkins, Mystics and Messiahs: Cults and New Religions in American History (New York: Oxford University Press, 2000).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Institute for the Study of American Religion
  • (en) J. Gordon Melton's Interview on New Religions with "Speak Magazine", by John Lardas - No. 2, Summer 2000
  • (en) The Rise of the Study of New Religions" paper delivered by Melton at CESNUR 1999 conference [2]
  • (en)"Brainwashing and the Cults: The Rise and Fall of a Theory," essay by Melton published in Germany [3]
  • (en) "Author's Information on Religious Sects Provides Invaluable Guide" article by evangelical journalist Richard N. Ostling, Associated Press, January 31, 2003 [4]
  • (en) Why cults flourish - interview of Gordon Melton, Whole Earth Review, Spring, 1987 by Jay Kinney, Kevin Kelly Available online

Sites critiques[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]