John Goldthorpe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Goldthorpe

Naissance 27 mai 1935 (79 ans)
Great Houghton, Yorkshire du Sud
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Champs Sociologie
Institutions Nuffield College
Université de Leicester
Diplôme University College, London
London School of Economics
Renommé pour Classification de Goldthorpe

John Harry Goldthorpe, né le 27 mai 1935 à Great Houghton dans le Yorkshire du Sud, est un sociologue britannique. Il est l'un des spécialiste de l'étude de la stratification sociale et de la mobilité sociale. Il a aussi fait des contributions importantes à l'application de la théorie du choix rationnel en sociologie.

Il a été étudiant de David Glass à la London School of Economics.

Il a été éditeur de la revue Sociology de 1970 à 1973.

Il est membre émérite du Nuffield College de l'université d'Oxford[1]

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié à Wath-upon-Dearne Grammar School, University College, London et à la London School of Economics[2].

Son travail sur la classes sociales a conduit à l'établissement à la « classification de Goldthorpe », devenu l'une des méthodes de classification en sociologie. Sa classification est divisée en onze classes qui se regroupée en trois grands groupes : la classe des services, la classe intermédiaire et la classe ouvrière.

John Goldthorpe a aussi contribué à l'étude de la mobilité sociale. Il est connu pour sa théorie de l'embourgeoisement, développée dans un ouvrage de 1963.

Il a été élu membre de la British Academy en 1984. Il est aussi membre étranger de la Académie royale des sciences de Suède depuis 2001.

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1963 : The affluent worker: political attitudes and behaviour. Cambridge: Cambridge University Press. ISBN 0-521-07204-2
  • 1987 : Social mobility and class structure in modern Britain. Oxford: Clarendon Press. ISBN 0-19-827286-3
  • 1989 : The uses of history in sociology: reflections on some recent tendencies. Oxford: Nuffield College.
  • 1992 : Revised class schema. London: Social and Community Planning Research.
  • 1992 : The constant flux: a study of class mobility in industrial societies. Oxford: Clarendon Press. ISBN 0-19-827383-5, avec Robert Erikson
  • 1996 : Rational choice theory and large-scale data analysis. Oxford: Oxford University Press.
  • 2000 : On sociology: numbers, narratives, and the integration of research and theory. Oxford: Oxford University Press. ISBN 0-19-829571-5
  • 2004 : The economic basis of social class. London: Centre for Analysis of Social Exclusion, London School of Economics.
  • 2007 : On Sociology (2nd Edition). Stanford: Stanford University Press.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Edmund Leach, « Goldthorpe, Halsey and Social Class », London Review of Books, vol. 2, no 5,‎ mars 1980 (lire en ligne)
  • (en) Jon Clark (dir.), Celia Modgil (dir.) et Sohan Modgil (dir.), John H. Goldthorpe: Consensus and Controversy, Routledge Falmer, coll. « Falmer international master-minds challenged: sociology »,‎ 1990
  • (en) Nicky Hart, « John Goldthorpe and the Relics of Sociology », The British Journal of Sociology, vol. 45, no 1,‎ mars 1994, p. 21-30 (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.nuffield.ox.ac.uk/sociology/Group/goldthorpe.html
  2. (en) David Goodhart, « They’re wrong – social mobility is not going downhill », The Sunday Times,‎ 26 juillet 2009 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]