John Flamsteed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Flamsteed

Description de l'image  John_Flamsteed.jpg.
Naissance 19 août 1646
Derby (Angleterre)
Décès 31 décembre 1719 (à 73 ans)
Burstow (Angleterre)
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Anglaise
Champs Astronomie
Institutions Royal Society
Observatoire royal de Greenwich
Diplôme Jesus College de l'université de Cambridge
Renommé pour Premier Astronome Royal

John Flamsteed (19 août 1646, Derby31 décembre 1719) est un astronome britannique. Il fut membre de la Royal Society du 19 août 1646 jusqu'à sa mort. Il est l'auteur d'un système de projection pour la construction des cartes ainsi qu'une désignation stellaire encore utilisée de nos jours : la désignation de Flamsteed. Il calcula avec précision l'éclipse solaire de 1666 ainsi que celle de 1668.

Il fut le premier chargé des travaux astronomiques à l'observatoire de Greenwich (1676). Avec des moyens fort imparfaits, il obtint des résultats remarquables.

En 1680, il comprend le premier que les deux comètes successivement apparues n'en font qu'une : celle de novembre ne fait qu'inverser sa direction lors de son passage derrière le soleil. Il adresse trois lettres à Isaac Newton où il lui présente sa théorie fondée sur l'existence de forces d'attractions et de répulsions semblables à celles de deux aimants entre le Soleil et la comète. Mais Newton récuse à l'époque la possibilité d'une interaction entre les deux astres : il n'applique pas encore aux comètes, qui pour lui ont une trajectoire rectiligne et n'appartiennent pas au système solaire, les mêmes règles que pour les planètes.

En décembre 1690, il fait une pré-découverte en observant ce qu'il croit être une étoile et la nomme 34 Tauri, en fait il s'agit d'Uranus, découverte 91 ans plus tard.

On a de lui : Historia caelestis Britannica, 1712 et 1725 (c'est un des plus riches dépôts d'observations; on y trouve un catalogue de 2866 étoiles). On lui doit un bel Atlas céleste, 1729. Il proposa pour la construction des cartes une projection qui diffère de celle de Mercator et qui est connue sous le nom de projection de Flamsteed.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Sur les autres projets Wikimedia :