John Fitch (pilote)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Fitch.

John Fitch

Date de naissance 4 août 1917
Lieu de naissance Indianapolis (Indiana)
Date de décès 31 octobre 2012 (à 95 ans)
Lieu de décès Lime Rock (en) (Connecticut)
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Années d'activité 1953 - 1955
Équipe Hersham and Walton Motors
Stirling Moss Ltd
Nombre de courses 2
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0
Champion du monde 0

John Cooper Fitch (né le 4 août 1917 à Indianapolis et mort le 31 octobre 2012 à Lime Rock (en)[1]) est un ancien pilote automobile américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Engagé volontaire dans l'United States Army Air Corps pendant la Deuxième Guerre mondiale, John Fitch, de retour au pays, ouvre une concession MG dans le Connecticut. Parallèlement, il dispute ses premières courses automobiles, et se batit à la fin des années 1940 une solide réputation de spécialiste des courses de type sport. En 1951, il remporte le premier championnat américain des voitures de sports (SCCA) et commence à courir dans des épreuves à l'étranger, notamment aux 24 heures du Mans. En 1953, outre sa victoire aux 12 heures de Sebring sur une Cunningham C4R, il effectue ses débuts dans le championnat du monde des pilotes (alors réservé aux monoplaces de Formule 2) sur une HWM-Alta à l'occasion du Grand Prix d'Italie.

La carrière de Fitch connaît ce qui s'apparente à une consécration en 1955, lorsqu'il est intégré à l'écurie Mercedes-Benz (qu'il avait déjà côtoyé en 1952 à l'occasion de la Carrera Panamericana) pour disputer le championnat du monde des voitures de sport 1955, aux côtés des stars que sont Juan Manuel Fangio ou Stirling Moss. Pour Mercedes, les 24 heures du Mans sont le rendez-vous majeur de la saison et Fitch est associé à cette occasion au vétéran français Pierre Levegh sur l'une des trois Mercedes-Benz 300 SLR, un prototype directement dérivé de la Mercedes W196, dominatrice en Formule 1. Mais la course de l'équipage no 20 se termine dès la troisième heure de course lorsque Levegh se tue dans un accrochage avec Lance Macklin et que les débris de sa Mercedes sèment la mort dans les tribunes, tuant plus de 80 spectateurs. Malgré le drame, Mercedes honore ses engagements sportifs jusqu'à la fin de l'année, ce qui vaut à Fitch de remporter le RAC Tourist Trophy en équipage avec Stirling Moss. Il effectue également en fin d'année une deuxième et dernière apparition dans le championnat du monde des pilotes lors du Grand Prix d'Italie 1955 sur une Maserati 250F.

En 1956, et jusqu'en 1966 Fitch retourne aux États-Unis pour y disputer les championnats nationaux d'endurance. Il fait également un retour aux 24 heures du Mans en 1960. Très marqué par le drame des 24 heures du Mans 1955, il consacrera les années suivant sa retraite sportive à l'amélioration de la sécurité sur les routes et les circuits. Il est l'inventeur de l'atténuateur de choc (en) Fitch.

Il meurt le 31 octobre 2012 à Lime Rock (en) à l'âge de 95 ans, des suites d'un cancer[1]

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1953 Hersham and Walton Motors HWM 53 Alta 4 en ligne Dunlop 1 0 n.c.
1955 Stirling Moss Ltd Maserati 250F Maserati 6 en ligne Dunlop 1 0 n.c.

Résultats aux 24 heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Équipier Résultat
1951 Cunningham C2R-Chrysler Briggs Cunningham Phil Walters 18e
1952 Cunningham C4R-Chrysler Briggs Cunningham George Rice (en) Abandon
1953 Cunningham C5R-Chrysler Briggs Cunningham Phil Walters 3e
1954 Ferrari 375MM Briggs Cunningham Phil Walters Abandon
1955 Mercedes-Benz 300 SLR Daimler-Benz A.G. Pierre Levegh Abandon
1960 Chevrolet Corvette C1 Briggs Cunningham Bob Grossman 8e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b John Fitch, monument du sport auto d’antan, s’est éteint sur toilef1.com, 31 octobre 2012