John Findley Wallace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Findley et Wallace.

John Findley Wallace (10 septembre 1852-1921) est un administrateur et ingénieur américain, qui fut l'ingénieur chef du Canal de Panama de 1904 à juillet 1905[1]. Il avait auparavant supervisé la construction de chemins de fer dans le Midwest[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Bien que non initialement membre de la commission des sept membres de l'Isthmian Canal Commission, il y fut adjoint quand elle fut réformée et que son effectif a été réduit à 3 membres selon ses propres recommandations. Il recevait un salaire de 25 000 dollars annuels, le deuxième salaire le plus élevé de tout le gouvernement américain, juste après celui du Président[2]. Sous sa direction, les américains ont bataillé pour faire une quelconque avancée significative dans la construction de canal, alors que frappés d'une épidémie de fièvre jaune. En 1905, Wallace retourna aux États-Unis, attiré une potentielle offre de travail, ce qui a rendu furieux le ministre de la guerre William Taft qui a exigé sa démission[3]. La nouvelle de son départ departure ébranla le moral des employés du canal, et beaucoup d'entre eux quittèrent également leur emploi suite à sa démission. Son poste fut repris par John Frank Stevens[4]. Wallace resta un défenseur de l'idée d'un canal au niveau de la mer, ce qui s'avéra ensuite impossible à réaliser[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ulrich Keller, The Building of the Panama Canal in Historic Photographs, Courier Dover Publications,‎ 2013, p. 7
  2. a et b (en) Matthew Parker. Hell's Gorge:The Battle to Build the Panama Canal. p. 214-16.
  3. Parker p. 251-2
  4. Parker p. 253-5
  5. Parker p. 284

Autre lien[modifier | modifier le code]

Histoire du canal de Panama