John Dramani Mahama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Dramani Mahama
Image illustrative de l'article John Dramani Mahama
Fonctions
6e président de la République du Ghana
En fonction depuis le 24 juillet 2012
(2 ans, 4 mois et 25 jours)
Élection 7 décembre 2012
Vice-président Kwesi Amissah-Arthur
Prédécesseur John Atta Mills
5e vice-président de la République du Ghana
7 janvier 200924 juillet 2012
(3 ans, 6 mois et 17 jours)
Président John Atta Mills
Prédécesseur Aliu Mahama
Successeur Kwesi Amissah-Arthur
Biographie
Nom de naissance John Dramani Mahama
Date de naissance 29 novembre 1958 (56 ans)
Lieu de naissance Damongo (Ghana)
Nationalité Ghanéenne
Parti politique Congrès démocratique national (NDC)
Conjoint Lordina Mahama
Enfant(s) 7
Diplômé de Université du Ghana
Profession Consultant en communication
Religion Chrétien évangélique
Assemblées de Dieu

John Dramani Mahama
Vice-présidents de la République du Ghana
Présidents de la République du Ghana

John Dramani Mahama, né le 29 novembre 1958, est un homme politique ghanéen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Député depuis 1997, ministre de la Communication du président Jerry Rawlings (1998-2001), il est élu vice-président de la République le 28 décembre 2008 aux côtés de John Atta-Mills. Il prend ses fonctions le 7 janvier 2009.

Le 24 juillet 2012, il remplace le président John Atta-Mills, brutalement mort à l'âge de 68 ans, à la suite d'une courte et brutale maladie. Selon les termes de la Constitution ghanéenne, John Mahama est à la tête du pays jusqu'au mois de décembre 2012, date de l'élection présidentielle[1]. Il est réélu président de la République du Ghana le 7 décembre 2012 et est investi dans ses fonctions le 7 janvier 2013 malgré l'opposition qui conteste son accession au pouvoir[2].

Le 29 août 2013, la Cour suprême ghanéenne conforte John Dramani Mahama dans ses fonctions présidentielles à la suite de son élection contestée des 7 et 8 décembre 2012. Le recours devant la Cour suprême par Nana Akufo-Addo, chef de l’opposition, constitue un réel défi pour ce pays qui souhaite incarner un modèle démocratique en Afrique subsaharienne[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ghana : mort soudaine du président Atta Mills, le vice-président lui succède, Le Point, 24 juillet 2012.
  2. [1],RFI, 8 janvier 2013.
  3. (fr) « Ghana, le défi démocratique », Jérôme Perrot, Le Journal International, 22 septembre 2013.
  4. Gnona Afangebdji, « Ordre national du Bénin: John Dramani Mahama fait Grand Croix », sur http://www.construirelebenin.info,‎ 10 septembre 2013 (consulté le 16 mars 2014)