John Davison Rockefeller Junior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Rockefeller.
John D. Rockefeller, Jr. en 1915

John Davison Rockefeller Junior (né le à Cleveland et décédé le à Tucson) est un entrepreneur et philanthrope américain, et un membre important de la famille Rockefeller.

Biographie[modifier | modifier le code]

Plaque marquant le mécénat de John Davison Rockefeller Junior au château de Versailles.

Il est le cinquième enfant et le seul fils de John Davison Rockefeller, fondateur de la compagnie américaine Standard Oil Company, qui en fit rapidement l'homme le plus riche du monde en dominant la production de pétrole. Il fit ses études à l'Université Brown et rejoignit son père comme directeur de la Standard Oil en 1897, et de l'U.S. Steel. À la suite d'un scandale de corruption compromettant le successeur de son père, il décida de quitter les deux compagnies en 1910, pour se consacrer à la gestion de sa fortune et à ses actions de philanthrope. Durant la Grande Dépression, il construisit le complexe du Rockefeller Center, ce qui eut pour résultat de faire de lui le plus grand propriétaire de bureaux de New York.

Philanthropie[modifier | modifier le code]

Bien qu'étant un homme d'affaires, il est également connu pour ses œuvres philanthropiques. Il créa avec d'autres membres de sa famille la Fondation Rockefeller et l'université Rockefeller. Il fit également don du terrain où est construit le siège des Nations unies à New York. Il finança la construction d'un grand nombre de musées dont le Museum of Modern Art ainsi que la Maison internationale de la Cité internationale universitaire de Paris, dans les années 1930.

Notons qu'il consacra aussi une partie de sa fortune à la restauration des châteaux de Fontainebleau et de Versailles, qu'il finança une partie de la reconstruction de la cathédrale de Reims après les destructions de la Première Guerre mondiale, ainsi que des fouilles archéologiques en Grèce.

Il portait également un intérêt spécial à la protection de l'environnement. Il acheta et donna de nombreux terrains à des parcs nationaux américains.

Famille[modifier | modifier le code]

Le , il épousa Abby Greene Aldrich, la fille de Nelson Wilmarth Aldrich, sénateur de l'État de Rhode Island. Le couple eut 6 enfants, 1 fille et 5 fils :

Winthrop et Nelson furent gouverneurs. Ce dernier poursuivit une carrière politique jusqu'à être vice-président des États-Unis de 1974 à 1977 sous la présidence de Gerald Ford.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_Nations_unies