John Davis Lodge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Lodge.

John Lodge

Description de cette image, également commentée ci-après

Photographié vers 1935

Nom de naissance John Davis Lodge
Naissance 20 octobre 1903
Washington (district de Columbia)
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 29 octobre 1985 (à 82 ans)
New York (État de New York)
États-Unis
Profession Acteur

Homme politique
Ambassadeur
Films notables Les Quatre Filles du docteur March (1933)
L'Impératrice rouge (1934)
Kœnigsmark (1935)
De Mayerling à Sarajevo (1940)

John Davis Lodge, né le 20 octobre 1903 à Washington (district de Columbia), mort le 29 octobre 1985 à New York (État de New York), est un acteur américain, devenu ensuite homme politique et diplomate. Du temps de sa carrière de comédien, il était crédité le plus souvent sous le nom de John Lodge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de droit et son inscription au barreau de New York comme avocat en 1932, John Lodge entame cette même année une carrière d'acteur à la Paramount Pictures. Parmi ses quatre premiers films américains, sortis en 1933, citons Les Quatre Filles du docteur March de George Cukor (version avec Katharine Hepburn et Joan Bennett, produite par la RKO Pictures).

Suivent trois autres films américains jusqu'en 1935 (dont L'Impératrice rouge de Josef von Sternberg en 1934, avec Marlène Dietrich), année où il poursuit ses activités à l'écran en Europe. Ainsi, il apparaît dans deux film français (dont Kœnigsmark de Maurice Tourneur en 1935, avec Elissa Landi et Pierre Fresnay), deux films italiens, neuf films britanniques (dont Week-end (en) de Carol Reed en 1938, avec Margaret Lockwood) et deux coproductions franco-britanniques (la version anglaise de Kœnigsmark, puis De Mayerling à Sarajevo de Max Ophüls en 1940, avec Edwige Feuillère).

Après un dernier film (britannique) sorti en 1941, il est de retour aux États-Unis, se produisant au théâtre à Broadway (où il avait déjà joué en 1932), dans une opérette de Robert Stolz (Night of Love) et une pièce de Lillian Hellman (Watch on the Rhine, avec Ann Blyth), en 1941-1942.

À la suite de l'entrée en guerre de son pays, il est officier au sein de l'United States Navy, de 1942 à 1946. Démobilisé, il débute en 1947 une seconde carrière d'homme politique, au parti républicain.

Entre autres, John Davis Lodge a été représentant du 1e district congressionnel pour le Connecticut entre 1947 et 1951 et gouverneur du Connecticut de 1951 à 1955, puis ambassadeur des États-Unis (en Espagne de 1955 à 1961, en Argentine de 1969 à 1973, et enfin en Suisse, de 1983 à 1985, quelques mois avant sa mort).

Il est le frère d'Henry Cabot Lodge, Jr. (1902-1985), également homme politique.

Filmographie complète[modifier | modifier le code]

Période américaine[modifier | modifier le code]

(films américains)

Période européenne[modifier | modifier le code]

(films britanniques, sauf mention contraire ou complémentaire)

Théâtre (à Broadway)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]