John Daniel Hertz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Daniel Hertz

John Daniel Hertz (né le 10 avril 1879 à Vrútky - mort le 8 octobre 1961 à Chicago) était un homme d'affaires et philanthrope américain d'origine hongroise. Il est à l'origine des taxis jaunes américains.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né Sandor Hertz dans le village de Vrútky (à l'époque au Royaume de Hongrie, une partie de l'Empire austro-hongrois, aujourd'hui en Slovaquie), il a émigré aux États-Unis quand il avait cinq ans.

Jeune homme, Hertz était un boxeur amateur connu sous le nom de "Dan Donnelly". Il a gagné des championnats amateurs à l'Association athlétique de Chicago et a finalement commencé à boxer sous son propre nom et est devenu le gestionnaire pour Benny Yanger.

Il décéda en 1961 à l'âge de 81 ans et fut enterré au cimetière de Rosehill à Chicago.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il fonda la Yellow Cab Company à Chicago en 1915 comme un moyen d'assurer le transport à un prix modeste. Au début du XXe siècle, les services de location étaient limités à la couche supérieure de la société et Hertz pensa qu'il y avait un énorme potentiel pour fournir des services moins coûteux. Il détenait la Chicago Motor Coach Company. Le caractère distinctif des taxis jaunes étant devenu populaire, il a rapidement franchisé l'opération à travers les États-Unis. En 1924, il a élargi la notion de transport meilleur marché par l'acquisition d'une entreprise de location de voiture et l'a renommée Hertz Drive-Ur-Self Corporation (aujourd'hui simplement connue comme Hertz). En fin de compte, ces deux affaires ont été vendues à General Motors ce qui entraîna la nomination de Hertz au conseil d'administration de GM. En 1952, le Chicago Transit Authority racheta les actifs de la Chicago Motor Coach Company.

Liens internes[modifier | modifier le code]