John D. Eshelby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Douglas Eshelby (21 décembre 1916 - 28 décembre 1988) est un scientifique anglais connu pour son apport en micromécanique. Ses travaux ont été essentiels dans les théories des milieux hétérogènes, sur la plasticité et la fracture. Il a également travaillé sur les lois de vitesse pour les dislocations durant sa thèse de doctorat.

L'inclusion d'Eshelby[modifier | modifier le code]

Un des résultats célèbres d'Eshelby a trait à la perturbation mécanique due à une inclusion ellipsoïdale plongée dans un milieu uniforme d'extension infinie. Dans le cas où l'inclusion et la matrice ont un comportement linéaire élastique, et si le milieu est soumis à un chargement uniforme, le champ de déformation et de contrainte est uniforme dans l'inclusion, et il est possible de la calculer analytiquement au moyen d'intégrales elliptiques[1]. Ce résultat est le fondement de la plupart des approximations de milieux effectifs, qui permettent de déterminer le comportement d'un milieu hétérogène (e.g. un matériau contenant des fissures) en considérant celui-ci comme homogène, mais avec des propriétés modifiées tenant compte de la nature et des interactions entre les hétérogénéités.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Determination of the Elastic Field of an Ellipsoidal Inclusion, 1957, Proceedings of the Royal Society of London.