John Cooper (tennis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cooper.
John Cooper
Nationalité Drapeau de l'Australie Australie
Naissance 4 novembre 1946 (68 ans)
Drapeau : Australie Alexandra
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleur classement 66e (26/09/1973)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/32 1/4 1/8
Double 1/4 1/32 F(1) 1/16

John Cooper, né le 4 novembre 1946 à Alexandra, est un joueur de tennis australien.

Il est le petit frère d'Ashley Cooper, également joueur de tennis.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple (1)[modifier | modifier le code]

Finale en double (1)[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1964 1er tour (1/32) Drapeau : Australie D. Crealy
1965 1er tour (1/64) Drapeau : Inde J. Mukerjea 3e tour (1/16) Drapeau : Australie R. Emerson
1966 2e tour (1/16) Drapeau : Australie B. Bowrey
1967 1er tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni M. Cox 1er tour (1/64) Drapeau : République populaire de Hongrie I. Gulyás 1/4 de finale Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie N. Pilić
1968
1969 2e tour (1/16) Drapeau : États-Unis B. Buchholz 2e tour (1/32) Drapeau : Australie M. Anderson
1970 2e tour (1/16) Drapeau : Australie T. Roche 3e tour (1/16) Drapeau : Australie R. Laver
1971 2e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni M. Cox 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis F. Froehling 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis R. Tanner
1972 1/4 de finale Drapeau : URSS A. Metreveli 2e tour (1/32) Drapeau : République fédérale d'Allemagne W. Bungert 1/8 de finale Drapeau : États-Unis R. Tanner
1973 1/4 de finale Drapeau : France P. Proisy 3e tour (1/16) Drapeau : URSS A. Metreveli
1974 1er tour (1/32) Drapeau : Japon K. Tanabe
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1968 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie R. Keldie
Drapeau : Australie T. Addison
Drapeau : Australie R. Ruffels
1969 1er tour (1/16)
Drapeau : Australie A. Hammond
Drapeau : Australie R. Brent
Drapeau : Australie B. Phillips-Moore
2e tour (1/16)
Drapeau : Australie B. Phillips-Moore
Drapeau : Nouvelle-Zélande B. Fairlie
Drapeau : Nouvelle-Zélande O. Parun
1970 1/4 de finale
Drapeau : Australie B. Phillips-Moore
Drapeau : États-Unis R. Lutz
Drapeau : États-Unis S. Smith
1er tour (1/32)
Drapeau : Jamaïque D.R. Russell
Drapeau : États-Unis C. McKinley
Drapeau : États-Unis G. Scott
1971 1/8 de finale
Drapeau : Australie C. Dibley
Drapeau : Australie P. Doerner
Drapeau : Australie B. Phillips-Moore
2e tour (1/32)
Drapeau : Australie C. Dibley
Drapeau : Nouvelle-Zélande B. Fairlie
Drapeau : Afrique du Sud F. McMillan
2e tour (1/16)
Drapeau : Australie C. Dibley
Drapeau : Afrique du Sud C. Drysdale
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie N. Pilić
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie R. Case
Drapeau : États-Unis M. Estep
Drapeau : États-Unis S. Stewart
1972 1/4 de finale
Drapeau : Australie C. Dibley
Drapeau : Australie R. Case
Drapeau : Australie G. Masters
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie R. Case
Drapeau : France J-C. Fauvet
Drapeau : France É. Loliee
1/2 finale
Drapeau : Australie N. Fraser
Drapeau : Afrique du Sud B. Hewitt
Drapeau : Afrique du Sud F. McMillan
2e tour (1/16)
Drapeau : Australie C. Dibley
Drapeau : États-Unis J. Connors
Drapeau : États-Unis T. Gorman
1973 1/4 de finale
Drapeau : Australie C. Dibley
Drapeau : URSS T. Kakulia
Drapeau : URSS A. Metreveli
Finale
Drapeau : Australie N. Fraser
Drapeau : États-Unis J. Connors
Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Năstase
1974 2e tour (1/16)
Drapeau : Australie N. Fraser
Drapeau : Australie J. Alexander
Drapeau : Australie A. Stone
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Liens externes[modifier | modifier le code]