John Berendt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berendt.

John Berendt

Activités Romancier
Naissance 5 décembre 1939 (74 ans)
New York, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain

Œuvres principales

John Berendt, né le en 5 décembre 1939 à New York, est un écrivain américain, connu pour son roman best-seller Minuit dans le jardin du bien et du mal (Midnight in the Garden of Good and Evil) qui sera finaliste au prix Pulitzer dans la catégorie General Nonfiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Berendt grandit à Syracuse (New York). Ses parents sont des écrivains. Il réalise ses études à l'Université Harvard. Il obtient son diplôme en 1961 avant de se rendre à New York pour y commencer une carrière de journaliste[1].

Berendt devient éditeur associé au magazine Esquire de 1961 à 1969, éditeur du New York Magazine de 1977 à 1979 et rédacteur d'Esquire de 1982 à 1994[1].

Le succès de Berendt apparaît grâce à son titre Midnight in the Garden of Good and Evil de 1994. Il y décrit des faits réels relatifs à un meurtre à Savannah (Géorgie)[2]. Le roman restera 216 semaines consécutives sur la liste des bestsellers du New York Times.

Le livre sera transposé en 1997 au cinéma par Clint Eastwood sous le même nom. Kevin Spacey y interprète le rôle du meurtrier, Jude Law la victime et John Cusack interprète Berendt sous le nom de John Kelso.

En 2005, Berendt publie La Cité des anges déchus (The City of Falling Angels)[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Midnight in the Garden of Good and Evil: About the Author, January 20, 2009.
  2. (en) Reading Group Center: Midnight in the Garden of Good and Evil, January 20, 2009.
  3. (en) Penguin Reading Guides, The City of Falling Angels.