John Barnett (rugby)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barnett.

John Barnett

Description de l'image  Jack Barnett 1908.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet John Thomas Barnett
Naissance 19 janvier 1881
à Tuena (Australie)
Décès 2 octobre 1918 (37 ans)
à Parramatta (Australie)
Surnom(s) Bowser
Position pilier (rugby à XV)
deuxième ligne (rugby à XIII)
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
rugby à XV
1903-1909 Newtown RUFC  ? (?)
1906 Lithgow RU  ? (?)
rugby à XIII
1910-1915 Newtown Jets 74 (18)
1910-1911 Nouvelle-Galles 3 (0)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
rugby à XV
1907-1909 Drapeau : Australie Australie 5 (0)
rugby à XIII
1910 Drapeau : Australie Australie 2 (6)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

John Thomas Barnett aussi appelé Jack « Bowser » Barnett, né le 19 janvier 1881 à Tuena et mort le 2 octobre 1918 à Parramatta des suites d'une méningite[1], est un joueur de rugby à XV et de rugby à XIII australien. Champion olympique en 1908, il évolue au poste de pilier en rugby à XV avant de jouer en deuxième ligne à XIII.

Biographie[modifier | modifier le code]

John Barnett est un joueur pionnier au plus haut niveau. Il est sélectionné en équipe d'Australie de rugby à XV (Wallabies) pour partir en tournée en Europe entre 1908 et 1909. Âgé de 27 ans, il est alors le plus vieux des joueurs australiens de la tournée[2]. Il fait partie de l'équipe d'Australie championne olympique en 1908. À son retour de la tournée en 1910, il change de code et passe à XIII. Il joue pour l'Équipe d'Australie de rugby à XIII (Kangaroos) contre la Grande Bretagne le 18 juin 1910. Quatre anciens Wallabies débutent aussi ce jour-là : Bob Craig, Jack Hickey, Chris McKivat et Charles Russell. Ils deviennent les onzième à quinzième joueurs internationaux australiens sélectionnés dans les deux codes. Cet épisode est le second après que d'autres joueurs ont changé de code deux ans plus tôt : Micky Dore, Dally Messenger, Denis Lutge, Doug McLean snr et Johnny Rosewell débutent tous pour les dans le premier test contre la Nouvelle-Zélande. Il s'engage en club avec les Newtown Jets avec qui il remporte la New South Wales Rugby League en 1910[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Rugby à XV
  • Champion olympique en 1908
Rugby à XIII

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « John Barnett (rugby) » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Alan Whiticker, Captaining the Kangaroos : Rugby League Test and World Cup Captains, p. 22
  2. (en) Chris Thau, « A century of Wallaby touring (part 1) », sur www.irb.com, IRB,‎ octobre 2008 (consulté le 23 mai 2010)
  3. (en) Sean Fagan, « 1910 - Stunning Goal Gives Newtown The Title », sur rl1908.com (consulté le 23 mai 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : source utilisée pour la rédaction de l’article

  • (en) Alan Whiticker, Captaining the Kangaroos : Rugby League Test and World Cup Captains, New Holland Australia,‎ 31 août 2004, relié, 400 p. (ISBN 978-1-7411-0041-9) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]