Le Cabaret de la dernière chance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis John Barleycorn)
Aller à : navigation, rechercher
Le Cabaret de la dernière chance
John Barleycorn
Auteur Jack London
Genre Roman autobiographique
Version originale
Titre original John Barleycorn
Éditeur original Century Co
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1913
Version française
Traducteur Louis Postif
Lieu de parution Paris
Éditeur Georges Crès et Cie
Date de parution 1928
Nombre de pages 267

Le Cabaret de la dernière chance, également paru sous le titre : John Barleycorn : le Cabaret de la dernière chance [1] (titre original : John Barleycorn) est un roman autobiographique de l'écrivain américain Jack London publié aux États-Unis en 1913. En France, il a paru pour la première fois en 1928 [2]

Présentation[modifier | modifier le code]

Dans Le Cabaret de la dernière chance, l'auteur raconte sa lutte contre l’alcoolisme. Le titre, emprunté à une chanson traditionnelle anglaise, signifie littéralement : « Jean Grain d’Orge », soit l’orge à partir de laquelle est fabriqué le whisky[3].

Résumé[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aux éditions Phébus, année 2000. Cf. Notice n°: FRBNF37109582 de la Bibliothèque nationale de France (catalogue général)
  2. Notice n°: FRBNF30830052 de la Bibliothèque nationale de France (catalogue général)
  3. (en) Cf. pages 75-76 de The Function of Song in Contemporary British Drama d'Elizabeth Hale Winkler Lire en ligne

Lien externe[modifier | modifier le code]