John Armstrong (poète)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Armstrong.
Armstrong

John Armstrong (1709-1779) est un médecin et poète écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Castleton, près d'Édimbourg, il fut nommé en 1746 médecin de l'hôpital militaire de Buckingham, et en 1760 accompagna comme chirurgien l'armée d'Allemagne[1]. Il mourut à dans un accident à Castleton[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il a laissé quelques écrits sur la médecine, mais il est surtout connu comme littérateur. On lui doit :

  • Essai pour abréger l'étude de la Médecine (1735), satire ingénieuse dirigée contre les empiriques ;
  • L'Économie de l'amour (1737), poème ;
  • L'Art de conserver la santé (1744), poème didactique ;
  • Le Jour (1760) ;
  • des Essais divers, publiés sous le nom de Lancelot Temple.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 144
  2. Adam Budd, John Armstrong's The Art of Preserving Health, 2011, p. 251