John Aitken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Aitken

Naissance 8 septembre 1839
Falkirk, Écosse (Royaume-Uni)
Décès 14 novembre 1919
Falkirk, Écosse (Royaume-Uni)
Nationalité Grande-Bretagne
Champs Physique et météorologie
Renommé pour Physique des nuages, aérosols

John Aitken (1839 - 1919) est l’un des pionniers de la physique des nuages moderne et de l’étude des aérosols. Né à Falkirk, en Écosse, il a étudié en physique et en météorologie. Il a développé le premier appareil pour mesurer la granulométrie des poussières et gouttelettes contenues dans le brouillard atmosphérique[1],[2], le conimètre[3].

Recherches[modifier | modifier le code]

Aitken a étuddié à l'université de Glasgow dont il a reçu un doctorat honorifique en 1889[4]. Ses expériences ont démontré dès 1874 que les gouttelettes de brouillard nécessitent des noyaux de condensation pour se former. Il a publié ses résultats dans un article titré On some nuclei of cloudy condensation, dans le 39e volume du journal Transactions de la Royal Society of Edinburgh en 1898[5]. John Aitken est l’auteur de nombreux articles importants sur la micro-physique de la formation des nuages et des précipitations dont On Dust, Fogs and Clouds[6].

En 1884, il a conclu que la brillance des couleurs du soleil couchant sont dues à la réfraction de la lumière par des particules de poussières contenues dans la haute atmosphère.

Honneurs[modifier | modifier le code]

En 1889, Aitken a été élu Fellows de la Royal Society et a reçu la médaille royale de cette organisation en 1917[7].

Son nom a été donnée par la communauté scientifique aux plus petites particules d'aérosols, un rayon entre 0,005 micromètre et 0,1 micromètre, les noyaux de Aitken[8]. Cette catégorie comprend les noyaux de condensation sur lesquelles il travaillait.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Atmospheric Chemistry and Physics, Seinfeld and Pandis,‎ 2006
  2. (en) « John Aitken (British scientist) », Encyclopedia Britannica,‎ 2010 (consulté le 2010-04-10)
  3. (fr) « Conimètre », Encyclopédie, Éditions Larousse,‎ 2010 (consulté le 2010-04-10)
  4. (en) « Dr. John Aitken », The Editors of The Gazetteer for Scotland,‎ 2010 (consulté le 2010-04-10)
  5. (en) J. Aitken, « On some nuclei of cloudy condensation », Transactions, Royal Society of Edinburgh, vol. 39, no 3,‎ 1898, p. 15-25
  6. (en) J. Aitken, « On dust, fogs, and clouds », Proceedings, Royal Society of Edinburgh, vol. 11, no 108,‎ 1880, p. 14-18 et 122-126
  7. (en)J. Podzimek,, « John Aitken's Contribution to Atmospheric and Aerosol Sciences—One Hundred Years of Condensation Nuclei Counting », Bulletin of the American Meteorological Society, no 70,‎ 1989, p. 1538–1545 (lire en ligne [PDF])
  8. L. Dufour, « Microphysiques des nuages », Ciel et Terre, vol. 77,‎ 1961, p. 68 - 81 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]