John Abraham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir John Abraham (football américain)

John Abraham

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

John Abraham en 2013.

Surnom Johnny
Naissance 17 décembre 1972 (42 ans)
Bombay, Drapeau de l'Inde Inde
Nationalité Indienne
Profession Acteur
Films notables Jism
Dhoom
Zinda
Taxi Number 9211
Baabul
New York
Water

John Abraham (en hindi : जॉन अब्राहम) est un mannequin et un acteur indien, né le 17 décembre 1972 à Bombay, en Inde.

Il débute comme mannequin puis démarre une carrière à Bollywood en 2003 avec le thriller érotique Jism d’Amit Saxena. Mais c’est en 2004 qu’il se fait vraiment connaître du public indien grâce à son rôle de voleur en moto dans Dhoom de Sanjay Gadhvi. Souvent remarqué pour son physique, John Abraham veille cependant à diversifier ses rôles et on le voit également dans des films d'auteur tels Water de Deepa Mehta ou No Smoking d'Anurag Kashyap.

Sex-symbol incontesté des années 2000 - John Abraham a été élu l'« Homme le plus sexy d'Inde » par le magazine People en 2012 - l'acteur est également considérée comme une icône gay qui s'illustre par son soutien aux droits des personnes LGBT en Inde, fait peu courant pour un acteur de premier plan à Bollywood.

Biographie[modifier | modifier le code]

John Abraham et Priya Runchal

John Abraham est né d’un père indien chrétien originaire du Kerala[1] et d’une mère issue de la communauté parsi et nommée Phiroza Irani[2]. Il a également un nom parsi : Farhan[2]. Ayant obtenu un MBA, il débute comme planificateur média avant d’entamer une carrière de mannequin après avoir remporté le Gladrags Supermodel of the Year.

De 2002 à 2011, John Abraham a pour compagne l’actrice Bipasha Basu. En 2011, il entame une relation avec Priya Runchal[3].

L'acteur soutient de nombreuses causes sociales telles Peta et les droits de la communauté gay ; il déclare à ce sujet lors de la dépénalisation des relations homosexuelles par la Haute court de Delhi en 2009 : « Je pense que c'est un pas dans la bonne direction et je suis personnellement très heureux que la Haute cour ait donné les mêmes droits à tous, homosexuels ou hétérosexuels »[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Mannequinat : 1999-2002[modifier | modifier le code]

En 1999, John Abraham remporte le concours Manhunt Gladrags puis il se rend aux Philippines pour le prestigieux concours de mannequin Manhunt international où il se classe à la deuxième place[5]. Très vite John Abraham rencontre le succès en tant que mannequin, gagne plusieurs prix, travaille à Londres et New York ; il pose pour les plus grandes marques et apparaît dans de nombreuses campagnes publicitaires et clips musicaux. En parallèle il suit une formation d'acteur à la Kishore Kapoor Namit[6].

Débuts au cinéma : 2002-2003[modifier | modifier le code]

John Abraham tourne son premier film, Jism en 2002, produit par la famille Bhatt. Il y joue Kabir Lal, un avocat alcoolique qui rencontre une riche et séduisante femme au foyer (Bipasha Basu) et entame avec elle une liaison passionnée qui conduit au meurtre du mari. Ce film met non seulement en valeur le physique agréable d’Abraham mais le révèle en tant qu’acteur. De plus, grâce à ce film, il rencontre sa future compagne, l’ex-mannequin et actrice Bipasha Basu.

L'année suivante, John Abraham travaille sur deux autres productions Bhatt, le thriller Saaya (2003), réalisé par Anurag Basu, et Aetbaar (2003), dirigé par Vikram Bhatt.

Succès : depuis 2004[modifier | modifier le code]

C’est avec Dhoom qu’il connaît son premier grand succès public en 2004[7]. Il y incarne un chef de gang dont les prouesses à moto donnent du fil à retordre au policier Abhishek Bachchan. En 2005, abandonnant son image de macho, Abraham devient Narayan, le jeune idéaliste gandhien de Water, sous la direction de Deepa Mehta. Il apparaît ensuite dans Garam Masala aux côtés de Akshay Kumar et Daisy Bopanna le film est un succès aux box-office annuel[8].

L'année suivante il récolte des critiques honorables et une nomination aux Filmfare Awards du meilleure second rôle masculin pour son interprétation dans Baabul aux côtés de Rani Mukherjee. En 2007, sous la direction d'Anurag Kashyap, un des réalisateurs les plus non conformistes de Bollywood, il joue dans No Smoking qui allie surréalisme, fantastique, horreur et humour noir. Incompris du public et des critiques[9],[10], le film est un échec cuisant mais, projeté par la suite dans plusieurs festivals[11], il acquière progressivement un statut de film culte, en avance sur son temps.

John Abraham à l'avant première de Madras Cafe

John Abraham connait de nouveau le succès avec Dostana (Tarun Mansukhani, 2008) aux côtés de Priyanka Chopra et d'Abhishek Bachchan avec lequel il forme un duo feignant l'homosexualité. Cette composition osée pour le cinéma indien leur vaut cependant le prix du Meilleur couple aux Star Screen Awards et le statut d’icône gay pour John Abraham[12]. Puis on le voit dans New York, succès critique[13] et public[14] de Kabir Khan. Aux côtés de Katrina Kaif, Neil Nitin Mukesh et Irrfan Khan, il y est confronté aux conséquences des attentats du 11 septembre 2001.

En 2010 John Abraham perd 16 kilos pour Aashayein. L'année suivante est probante, il redonne la réplique à Priyanka Chopra dans 7 Khoon Maaf, suivent les succès commerciaux Force et Desi Boyz. En 2012 il retrouve l'équipe d'Houseful dans une suite très attendue, Housefull 2, qui est également un succès commercial[15] mais est éreinté par la critique[16].

Début 2013, sous la direction d'Abbas-Mustan, l'acteur tourne Race 2, film d'action sans surprise qui se déroule en Turquie où il partage la vedette avec Saif Ali Khan, Deepika Padukone et Anil Kapoor. S'il rassemble un large public[17], il déçoit la majorité des critiques[18]. S'ensuit la comédie romantique I, Me aur Main qui est un échec[19]' [20]. Néanmoins l'acteur rebondit dans Shootout at Wadala (Sanjay Gupta) dans lequel il interprète un gangster déchu victime d'une embuscade tendue par la police. Ce prequel de Shootout at Lokhandwala plaît au public[21] mais divise la critique[22]. Il incarne ensuite Vikram Singh, un officier de l'armée indienne, dans Madras Cafe, un triller politique. Les critiques applaudissent l'interprétation de John Abraham et le succès au box-office est aussi au rendez-vous[23],[24].

Production[modifier | modifier le code]

John Abraham se lance dans la production avec Vicky Donor réalisé par Shoojit Sircar en 2012. Le film aborde sur un ton léger le délicat problème du don de sperme et malgré un sujet audacieux pour l'Inde, il reçoit des critiques positives[25] et rassemble un public conséquent pour un film sans star et à petit budget[26]. De plus le film est primé à trois reprises lors des National Film Awards et il reçoit notamment le prix du meilleur film grand public (Best Popular Film Providing Wholesome Entertainment). Encouragé par ce premier succès, John Abraham produit ensuite un thriller politique Madras Cafe[27].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Année Film Rôle Notes
2003 Jism Kabir Lal Nommé aux Filmfare Awards : Meilleur Débutant
Saaya Dr Akash « Akki »
2004 Aetbaar Aryan Trivedi
Paap Shiven
Lakeer - Forbidden Lines Saahil
Dhoom Kabir Nommé aux Filmfare Awards : Meilleur rôle négatif
Madhoshi Aman
2005 Elaan Abhimanyu
Karam John
Kaal Krish Thapar
Viruddh Amar
Water Narayana Film nommé pour l’Oscar du meilleur film étranger
Garam Masala Sam
Shikhar Lui-même Participation exceptionnelle
2006 Zinda Rohit Chopra Nommé aux Filmfare Awards : Meilleur rôle négatif
Taxi Number 9211 Jai Mittal
Kabhi Alvida Naa Kehna Le DJ Participation exceptionnelle dans la chanson Where’s The Party Tonight?
Baabul Rajat Verma Nommé aux Filmfare Awards : Meilleur Second rôle
Kabul Express Suhel Khan
2007 Salaam-e-Ishq: A Tribute To Love Ashutosh
Hattrick Lui-même
No Smoking K
Dhan Dhana Dhan Goal Sunny Bhasin
2008 Dostana Kunal
2009 Luck by Chance Lui-même Participation exceptionnelle
Little Zizou Arjun Participation exceptionnelle
New York Sameer Sheikh
2010 Hook Ya Crook Nitin Bankar
Aashayein Rahul Sharma
Jhootha Hi Sahi Siddharth / Fidato
Phillum City
2011 Saat Khoon Maaf Jimmy Stetson
Mere Brother Ki Dulhan Lui-même Participation exceptionnelle
Force ACP Yashvardhan Remake du film tamoul, Kaakha Kaakha
Desi Boyz Nick Mathur / "Hunter"
2012 Housefull 2 Max
Vicky Donor Participation exceptionnelle
Également producteur
2013 Race 2 Armaan Malik
I, Me Aur Main Ishaan Sabharwal
Shootout at Wadala Manohar Arjun Surve
Madras Cafe Vikram Singh Également producteur
En projet Dostana 2 En tournage
Alibaba Aur 41 Chor Voix d'Ali Baba En production
Happy Birthday En post production

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hrithik is more good-looking than me: John Abraham, Priya Gupta sur Timesofindia.com, 6 décembre 2012
  2. a et b (en)« Profile of John Abraham », sur mid-day.com,‎ 1re juillet 2009
  3. (en)« John Abraham set to marry banker friend Priya Runchal soon », sur intoday.in,‎ 27 avril 2012
  4. (en) John Abraham applauds pro-gay decision, Jeevan Prakash Sharma sur Ndtv.com, 2 juillet 2009. Citation originale : "I think it's a step in the positive direction and I am personally quite happy that the High Court has finally given equal rights to everyone - whether he is a homosexual or a heterosexual."
  5. (en)« Top models who became actors », sur rediff.com,‎ 19 novembre 2010
  6. (en)« John Abraham, 40 and fabulous », sur ndtv.com
  7. (en)Boxofficeindia.com le classe à la 4e place en 2004 et le qualifie de succès
  8. http://www.boxofficeindia.com/Movies/movie_detail/garam_masala#.UuTi5xBKHIU
  9. (en)« Critique de No Smoking », sur sify.com
  10. (en)Rajeev Masand, « No Smoking is a colossal disappointment », sur ibnlive.in.com,‎ 27 octobre 2007
  11. (en)Iti Shree Misra, « No Smoking wins awards at Indian Film Festival », sur The Times of India,‎ 20 juillet 2011
  12. (en) Gay icon John Abraham is open to one and all! sur Zeenews.india.com, 20 mars 2011
  13. (en) L'agrégateurs de critiques Reviewgang.com lui attribue la note moyenne de 5/10
  14. Boxofficeindia.com le classe à la 7e place en en 2009 et le qualifie de succès
  15. Koimoi.com Bollywood Box Office – Top 10 Indian Movies 2012 : Koimoi.com le classe à la 7e place du box office indien avec des recettes de 1,14 milliard de roupies
  16. (en) L'agrégateur de critiques Reviewgang.com lui attribue la note moyenne de 3,5/10
  17. (en)« Race 2 Has Good Second Week », sur boxofficeindia.com,‎ 8 février 2013
  18. L'agrégateur de critiques Reviewgang.com lui attribue la note moyenne de 4,5/10
  19. Box office sur Koimoi.com : perte supérieure à 50%
  20. (en) L'agrégateur de critiques Reviewgang.com lui attribue la note moyenne de 4,5/10
  21. http://www.ibtimes.co.in/articles/468678/20130518/box-office-collection-aashiqui-shootout-wadala-go.htm
  22. (en) L'agrégateur de critiques Reviewgang.com relève des notes allant de 2/5 à 4/5 (8 critiques)
  23. http://www.hindustantimes.com/Entertainment/Bollywood/Critics-review-Madras-Cafe-is-a-must-watch/Article1-1111809.aspx
  24. http://www.ibtimes.co.in/articles/504305/20130906/box-office-collection-chennai-express-madras-cafe.htm
  25. (en) L'agrégateur de critiques Reviewgang.com lui attribue la note moyenne de 7/10
  26. (en) Vicky Donor Continues Strong Run Emerges SUPER HIT sur Boxofficeindia.com
  27. (en) Under pressure to make good cinema: John Abraham sur Timesofindia.com, 17 mai 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]