Johannes van den Bosch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait par Cornelis Kruseman (vers 1829).

Johannes van den Bosch, général et homme d'État néerlandais (2 février 1780-28 janvier 1844), gouverneur général des Indes néerlandaises (1830-1833) puis ministre des Colonies (1834-1839) et Ministre d'État à partir du 25 décembre 1839 aux Pays-Bas.

Lors de son gouvernement général des Indes néerlandaises, il met en place le système dit des « cultures forcées » (cultuurstelsel) destiné à rentabiliser au maximum la colonie. Il s'agit d'obliger les indigènes à consacrer aux plantations royales 1/4 de leur temps de travail et d'exiger qu'1/5 des cultures soient commerciales et directement envoyées aux Pays-Bas. Cette exploitation des peuples indigènes a des conséquences dramatiques et entraîne une misère innommable qui sera dénoncée par l'administrateur Eduard Douwes Dekker dans son roman Max Havelaar, paru en 1860.