Johannes Ringk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johannes Ringk

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Plus ancienne copie de la Toccata et fugue en ré mineur attribuée à Johann Sebastian Bach, de la main de Ringk.

Naissance 27 juin 1717
Frankenhain, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 24 août 1778
Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur, organiste
Maîtres Johann Peter Kellner, Gottfried Heinrich Stölzel

Johannes Ringk ou Ringck (né à Frankenhain (Thuringe) le 27 juin 1717 et mort à Berlin le 24 août 1778) est un compositeur et organiste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie l'orgue avec Johann Peter Kellner à Gräfenroda puis Gottfried Heinrich Stölzel à Gotha. À partir de 1740, il enseigne la musique à Berlin et en 1754, il devient organiste à la Marienkirche, poste qu'il occupe jusqu'à sa mort.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il compose des œuvres pour orgue, des concertos et probablement un opéra. Parmi les travaux qui nous sont parvenus, il faut citer les nombreuses copies d'œuvres de compositeurs célèbres, notamment la cantates de Johann Sebastian Bach Weichet nur, betrübte Schatten, BWV 202, et la plus ancienne des copies de la Toccata et fugue en ré mineur, BWV 565. Il est possible que ces copies aient été faites sur des versions issues de la collection de Kellner, un élève de Bach. Cette collection, constituée aux alentours de 1725, est aujourd'hui la plus importante des sources des œuvres de Bach.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de traduction[modifier | modifier le code]