Johanne Schmidt-Nielsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johanne Schmidt-Nielsen

Johanne Schmidt-Nielsen est une femme politique et féministe danoise née le 22 février 1984 à Odense. Elle est membre de l'Alliance rouge et verte. En novembre 2007, à l'âge de 23 ans, elle fut élue au Folketing, le Parlement national, devenant ainsi l'une des plus jeunes député(e)s de l'histoire de son pays[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Schmidt-Nielsen devint militante politique en 1997. En 2005, elle tenta sans succès de se faire élire au conseil municipal de Copenhague. En mai 2006, elle fut élue membre du comité exécutif de l'Alliance rouge et verte, et ré-élue l'année suivante. En 2007, elle obtint une licence en sciences sociales à l'Université de Roskilde.

Lors de la campagne électorale pour les élections législatives de 2007, elle fit campagne sur les thèmes de la protection sociale et la lutte contre les discriminations[2]. Le 12 novembre, elle participa à un débat télévisé pour dirigeants de partis; elle avait été choisie pour représenter l'Alliance rouge et verte, qui est dirigé par un comité et non par un chef unique[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (da) Johansen, Tobias Stern, "Kaffepiccolinen" fik flere stemmer end Khader, Kristeligt Dagblad, 15 novembre 2007
  2. (da) Find din kandidat: Johanne Schmidt-Nielsen, Danmarks Radio
  3. (da) Nilsson, Kirsten, Bendtsen bad Enhedslistens spidskandidat hente kaffe, Politiken, 13 novembre 2007