Johann Reinhold von Paktul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Reinhold de Patkoul

Johann Reinhold von Patkul, (1660-1707) est un noble livonien germanophone qui a joué un rôle clé dans le déclenchement du conflit entre la Suède et ses voisins durant la Grande Guerre du Nord.

Il servit d'abord comme capitaine dans l'armée suédoise. Il fait partie d'une députation chargée en 1689 de défendre devant Charles XI les privilèges de la noblesse germano-balte de la Livonie, intégrée à l'époque à la Suède mis à mal par les réformes introduites par le roi suédois en 1692 : celles-ci remettaient en question le statut de quasi servage dans lequel était maintenue la paysannerie lettone et estonienne.

Ne pouvant obtenir gain de cause, il tenta, à l'avènement de Charles XII, de joindre la Livonie à la Russie ou à la Pologne ; mais il échoua et fut condamné à mort.

Il s'enfuit en Courlande, et, après avoir erré en différents pays, il entra au service d'Auguste II, électeur de Saxe et roi de Pologne, qui le nomma conseiller intime en 1698. Il passa ensuite en Russie et Pierre le Grand l'envoya comme ambassadeur à la cour de Pologne, d'où il s'efforça en vain d'opérer en Livonie une insurrection contre les Suédois. Il joue un rôle majeur dans la mise en place de l'alliance militaire entre la Pologne-Lituanie, le Danemark, la Saxe et la Russie contre la Suède en 1699 qui débouche sur la Grande Guerre du Nord.

Il finit par s'aliéner le roi Auguste qui, pour se concilier Charles XII, le livra à ce prince en 1707. Traduit aussitôt devant un conseil de guerre, il fut condamné pour haute trahison à être roué et écartelé, et fut exécuté avec d'horribles raffinements de cruauté à Kazimierz Biskupi.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Jean Reinhold de Patkoul » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)