Johann Krieger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krieger.

Johann Krieger

Description de l'image  defaut.svg.
Naissance 28 décembre 1651
Nuremberg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 18 juillet 1735
Zittau, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur, organiste
Maîtres Heinrich Schwemmer, Georg Caspar Wecker

Johann Krieger un compositeur et organiste allemand, né à Nuremberg le 28 décembre 1651 et décédé à Zittau le 18 juillet 1735.

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon Johann Mattheson, il aurait été l'élève du maître de chapelle Heinrich Schwemmer et aurait étudié le clavier avec Georg Caspar Wecker de 1661 à 1668, et peut-être la composition avec son frère Johann Philipp à Zeitz en 1671.

En 1672, il devient organiste à Bayreuth, occupant le poste que son frère avait quitté peu de temps avant.

De 1678 à 1680, il est organiste à Greiz puis, de 1680 à 1682, il est nommé à Eisenberg avant de devenir chantre de St. Johannis de Zittau, où il reste jusqu'à la fin de sa vie.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Admiré par Johann Mattheson et Georg Friedrich Haendel pour sa maîtrise du contrepoint, il publie en 1697 et 1698 des collections pour clavier, contenant des suites et d'autres pièces.

  • Sechs musikalischen Partien Nuremberg (1697)
  • Anmuthige Clavier-Übung, Nuremberg (1699)

Son œuvre comporte également de la musique d'église.

Références[modifier | modifier le code]

Partitions[modifier | modifier le code]