Johann Joseph Beer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johann Joseph Beer est un clarinettiste allemand. Né à Grünewald (Bohême) le 18 mai 1744, il est décédé à Berlin le 28 octobre 1812.

Biographie[modifier | modifier le code]

Beer a d'abord servi comme trompettiste dans l'armée autrichienne, puis dans l'armée française pendant la Guerre de Sept Ans. En 1771, il s'installa à Paris et choisit la clarinette avec laquelle il devint rapidement un des plus célèbres virtuoses du XVIIIe siècle. Il quitta Paris en 1782 et voyagea en Hollande, Italie, Russie et Hongrie. En tant qu'interprète, Beer a complètement révolutionné la technique de son instrument. Il ajouta la cinquième clef à la clarinette[1]. Jusqu'à l'âge de cinquante ans, il n'avait entendu que des clarinettistes français, mais il entendit à Bruxelles un interprète allemand, Schwartz, qui lui fit découvrir les possibilités sonores de son instrument. Il est resté célèbre pour la pureté et la douceur de sa sonorité et pour la délicatesse de ses nuances, particulièrement pour les decrescendi dans ses exécutions. Il a composé trois concertos pour deux clarinettes, des variations et des duos.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry-Louis de La Grange, Vienne: histoire musicale, 1100-1848, Éditions Bernard Coutaz, 1990, p. 118

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t. 1, Ch. Delagrave, 1876, p. 255