Johann Heinrich Hübschmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Johann Heinrich Hubschmann)
Aller à : navigation, rechercher

Johann Heinrich Hübschmann

Description de l'image Johann Heinrich Hübschmann.jpg.


Biographie
Naissance 1er juillet 1848
Erfurt
Décès 20 janvier 1908
Strasbourg
Nationalité Allemande
Thématique
Formation Philologie
Titres Professeur d'université
Travaux
  • Armenische Grammatik (1895)

Johann Heinrich Hübschmann (né le 1er juillet 1848 à Erfurt et décédé le 20 janvier 1908 à Strasbourg) est un éminent philologue allemand, spécialiste de la langue arménienne.

Parcours d'études[modifier | modifier le code]

Il a étudié la philologie orientale à l'université Friedrich Schiller d'Iéna, à l'Université Eberhard Karl de Tübingen, à l'université de Leipzig et à l'université Ludwig Maximilian de Munich. En 1972, il soutient sa thèse de doctorat, intitulée Ein Zoroastrisches Lied puis publie en 1975 une traduction de l'histoire arménienne de Sébéos. Il passe une année sur l'île vénitienne de San Lazzaro degli Armeni, dans un monastère mekhitariste, afin d'apprendre la langue arménienne.

Parcours d'enseignement et travaux de recherche[modifier | modifier le code]

Après sa thèse d'habilitation, il est recruté comme enseignant en langues indo-iraniennes à Leipzig, puis professeur associé, et enfin, en 1877 professeur de philologie comparative à l'université de Strasbourg jusqu'en 1908.

Il établit que la langue arménienne appartenait à la famille des langues indo-européennes, et n'était pas une langue iranienne[1]. Sa grammaire arménienne (1895) a fait date.

Tombe de J. Heinrich Hübschmann au cimetière Saint-Louis de Strasbourg

Il décède à Strasbourg, à l'âge de 59 ans, et est inhumé au cimetière Saint-Louis de Strasbourg (Robertsau).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il est le premier à avoir établi que la langue arménienne appartient directement aux langues indo-européennes. Il a publié :

  • Ueber Die Kritische Grammatik der armenischen Vulgarsprache von dem Wardapet Arsen Aiteneau (1867)
  • Über den Dialekt der Armenier von Tiflis (1867)
  • Brevis Liguae Armeniacae.: Grammatica, Litteratura, Chrestomathia cum Glossario. In usum praelectionum et studiorum privatorum (1872)
  • Armenische Studien (1883)
  • Das indogermanische Vokalsystem (1885)
  • Etymologie und Lautlehre der ossetischen Sprache (1887)
  • Persische Studien (1895)
  • Armenische Grammatik (1895)
  • Altarmenische Ortsnamen (1904)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de), « Ueber die Stellung des Armenischen im Kreise der indogermanischen Sprachen », ZVS, 23, 1877, p. 5-49.