Johann Hartwig Ernst Bernstorff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johann Hartwig Ernst Bernstorff

Johann Hartwig Ernst, comte de Bernstorff (13 mai 1712, Hanovre18 février 1772), homme d'État danois.

Issu d'une famille de la noblesse allemande du Schleswig-Holstein, il se fixa de bonne heure à la cour du Danemark. Après avoir été employé dans diverses ambassades, il fut placé par Frédéric V de Danemark à la tête des affaires étrangères. Il assura la paix au Danemark, négocia le traité de commerce de 1756 avec la Porte, attira dans le pays des artistes étrangers, favorisa le commerce maritime, créa presque la marine marchande, et protégea les arts et la science. À la mort du roi, Johann Friedrich Struensee ayant été mis à la tête du conseil, Bernstorff se retira à Hambourg. Après la chute de Struensee, il fut rappelé : il allait se rendre à Copenhague lorsqu'il mourut en 1772.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Poul Vedel, Den aeldre Grey Bernstorffs nfinisterium (Copenhagen, 1882);
  • Correspondance ministérielle du Comte J. H. E. Bernstorff, ed. Vedel (Copenhagen, 1882);
  • Aage Friis, Bernstorfferne og Danmark (Copenhagen, 1899). (R. N. B.).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.