Johann Georg Mozart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johann Georg Mozart (4 mai 1679-19 février 1736) est un relieur qui vivait à Augsbourg (Allemagne). C'était le père de Leopold Mozart et le grand-père de Wolfgang Amadeus Mozart.

Les aïeux de Johann Georg, y compris son père Franz Mozart, étaient tous artisans et maçons, mais il a refusé de suivre la tradition familiale et a décidé choisir un nouveau métier, devenant maître relieur[1]. Ayant déjà quelques années d'expérience dans son métier, il décida de se marier avec Anna Maria Banegger, la veuve de son ancien patron, et, par conséquent, il a obtenu de la corporation le titre de maître. Sa première épouse n'a pas eu d'enfants et est décédée en 1718[1]. Sa seconde épouse Anna Maria Sulzer (1696-1766), avec qui il a eu huit enfants entre 1719 et 1735, dont trois garçons et deux filles sont devenus adultes. Leopold, né le 14 novembre 1719, était l'aîné. La famille était catholique et à partir de 1722, a vécu dans une maison propriété des jésuites. Les deux fils aînés sont allés à l'école des jésuites.

Ni Johann Georg ni son épouse Anna Maria n'ont eu une influence directe sur la vie de leur célèbre petit-fils. Johann Georg est mort 20 ans avant la naissance de Wolfgang Amadeus Mozart. Leopold s'éloigna de sa mère quand il est venu à Salzbourg en 1737 à son adolescence. De ce fait, il n'y a pas eu de contact entre l'aïeule et son petit-fils au cours de leurs vies[2]. L'autre fils de Johann Georg, Franz Aloys Mozart (1727-1791), est resté à Augsbourg et a repris le métier de son père comme relieur (publiant également en certaines occasions des textes religieux)[3]. C'était le père de Maria Anna Thekla Mozart, cousine germaine de Wolfgang et son amie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Solomon, p. 21-22
  2. Solomon
  3. Solomon, p. 163

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maynard Solomon, Mozart: A Life, Harper Collins,‎ 1995