Johann Friedrich Reichardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reichardt.

Johann Friedrich Reichardt

alt=Description de l'image JohannFriedrichReichardtMusikerS130.jpg.
Naissance 25 novembre 1752
Königsberg, Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse
Décès 27 juin 1814 (à 61 ans)
Giebichenstein, Drapeau de l'Électorat de Saxe Électorat de Saxe
Activité principale Compositeur
Famille Franz Benda (beau-père)

Johann Friedrich Reichardt est un compositeur et critique allemand né à Königsberg, aujourd'hui Kaliningrad en Russie, le 25 novembre 1752 et mort à Giebichenstein (arrondissement de Halle) le 27 juin 1814.

Biographie[modifier | modifier le code]

Reichardt était le fils du musicien Johann Reichardt et dès l'enfance, a été initié à la musique, en particulier au violon. À l'âge de dix ans, en compagnie de son père, il a entrepris une tournée de concerts d'« enfant prodige » dans toute la Prusse Orientale. Il étudie la philosophie de 1769 à 1771. Il a épousé la chanteuse, pianiste et compositrice de lieder Juliane Benda (* 14 mai 1752 à Berlin; † 9 mai 1783), fille de Franz Benda. À partir de 1786, il développe des relations étroites avec Goethe, Herder, Schiller et Hamann. Il est l'éditeur du journal DeutschlandFriedrich Schlegel publie des recensions.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Reichardt a composé de nombreux lieder sur des textes de Goethe. Il a aussi mis en musique 49 lieder de J. G. Herder.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Die Musik in Geschichte und Gegenwart - Allgemeine Enzyklopädie der Musik, Bärenreiter Kassel - Basel - London - New York 1963
  • Günter Hartung, Johann Friedrich Reichardt (1752-1814) als Schriftsteller und Publizist Diss. 1964
  • Dietrich Fischer-Dieskau, Weil nicht alle Blütenträume reiften. Johann Friedrich Reichardt - Hofkapellmeister dreier Preußenkönige, Stuttgart: DVA, 1992; (ISBN 3-421-06531-4)
  • Walter Salmen, Johann Friedrich Reichardt. Komponist, Schriftsteller, Kapellmeister und Verwaltungsbeamter der Goethezeit, Freiburg i. Br. und Zürich: Atlantis, 1963, Neudruck Hildesheim: Georg Olms Verlag 2002.
  • Johann Friedrich Reichardt, Un hiver à Paris sous le Consulat, présenté et annoté par Thierry Lentz, Paris, Tallandier, 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]