Johann Friedrich Reichardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reichardt.

Johann Friedrich Reichardt

alt=Description de l'image JohannFriedrichReichardtMusikerS130.jpg.
Naissance 25 novembre 1752
Königsberg, Flag of the Kingdom of Prussia (1750-1801).svg Royaume de Prusse
Décès 27 juin 1814 (à 61 ans)
Giebichenstein, Drapeau de l'Électorat de Saxe Électorat de Saxe
Activité principale Compositeur
Famille Franz Benda (beau-père)

Johann Friedrich Reichardt est un compositeur et critique allemand né à Königsberg, aujourd'hui Kaliningrad en Russie, le 25 novembre 1752 et mort à Giebichenstein (arrondissement de Halle) le 27 juin 1814.

Biographie[modifier | modifier le code]

Reichardt était le fils du musicien Johann Reichardt et dès l'enfance, a été initié à la musique, en particulier au violon. À l'âge de dix ans, en compagnie de son père, il a entrepris une tournée de concerts d'« enfant prodige » dans toute la Prusse Orientale. Il étudie la philosophie de 1769 à 1771. Il a épousé la chanteuse, pianiste et compositrice de lieder Juliane Benda (* 14 mai 1752 à Berlin; † 9 mai 1783), fille de Franz Benda. À partir de 1786, il développe des relations étroites avec Goethe, Herder, Schiller et Hamann. Il est l'éditeur du journal DeutschlandFriedrich Schlegel publie des recensions.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Reichardt a composé de nombreux lieder sur des textes de Goethe. Il a aussi mis en musique 49 lieder de J. G. Herder.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Die Musik in Geschichte und Gegenwart - Allgemeine Enzyklopädie der Musik, Bärenreiter Kassel - Basel - London - New York 1963
  • Günter Hartung, Johann Friedrich Reichardt (1752-1814) als Schriftsteller und Publizist Diss. 1964
  • Dietrich Fischer-Dieskau, Weil nicht alle Blütenträume reiften. Johann Friedrich Reichardt - Hofkapellmeister dreier Preußenkönige, Stuttgart: DVA, 1992; (ISBN 3-421-06531-4)
  • Walter Salmen, Johann Friedrich Reichardt. Komponist, Schriftsteller, Kapellmeister und Verwaltungsbeamter der Goethezeit, Freiburg i. Br. und Zürich: Atlantis, 1963, Neudruck Hildesheim: Georg Olms Verlag 2002.
  • Johann Friedrich Reichardt, Un hiver à Paris sous le Consulat, présenté et annoté par Thierry Lentz, Paris, Tallandier, 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]