Johann Christoph Bach I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johann Christoph Bach.

Johann Christoph Bach

Description de l'image  Johann Christoph Bach.jpg.
Naissance
Arnstadt, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès
Eisenach, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur
Famille Famille Bach

Johann Christoph Bach (né à Arnstadt, le - mort à Eisenach, le ) est un compositeur et organiste allemand de la période baroque. Fils de Heinrich Bach, le grand-oncle de Johann Sebastian Bach, il était donc l'oncle de Johann Sebastian. Il était également l'oncle de Maria Barbara Bach, la première épouse de Johann Sebastian Bach.

Biographie[modifier | modifier le code]

Organiste à Eisenach, il fut, au cours de sa vie, un compositeur très estimé et, dans la famille Bach, seul Jean-Sébastien parvint à égaler sa réputation. Son frère, Johann Michael Bach (le beau-père de Jean-Sébastien Bach et le père de Maria Barbara) et son premier fils, Johann Nicolaus Bach, étaient également compositeurs.

Le 26 novembre 1667, à Eisenach, il épousa Maria Elisabetha Wedemann, sœur de la femme de son frère Johann Michael. Ils eurent 8 enfants.

Malgré une carrière brillante, il fut, jusqu'à la fin de sa vie, en proie à de sérieuses difficultés financières, ce qui expliquerait qu'il ne fut pas désigné comme tuteur du jeune Johann Sebastian à la mort de ses parents.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Jusqu'à récemment, quelques-unes de ses œuvres furent incorrectement attribuées à Johann Sebastian Bach, notamment la cantate Meine Freundin, du bist schön, inspirée du Chant de Salomon.

En 1949, le musicologue Martin Fischer a publié (chez Bärenreiter) un recueil de «44 Choräle zum Präambulieren» (44 Préludes de chorals) pour orgue d’après deux copies manuscrites conservées à la bibliothèque de la Hochschule für Musik de Berlin. Titre original : «Choräle welche bey währendem Gottesdienst zum Präambulieren gebraucht werden können, gesetzet und herausgegeben von Johann Christoph Bachen, Organ in Eisenach».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]