Johann Christoph Bach I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johann Christoph Bach.

Johann Christoph Bach

Description de l'image  Johann Christoph Bach.jpg.
Naissance 6 décembre 1642
Arnstadt, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 31 mars 1703
Eisenach, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur
Famille Famille Bach

Johann Christoph Bach (né à Arnstadt, le 6 décembre 1642 - mort à Eisenach, le 31 mars 1703) est un compositeur et organiste allemand de la période baroque. Fils de Heinrich Bach, le grand-oncle de Johann Sebastian Bach, il était donc l'oncle de Johann Sebastian. Il était également l'oncle de Maria Barbara Bach, la première épouse de Johann Sebastian Bach.

Biographie[modifier | modifier le code]

Organiste à Eisenach, il fut, au cours de sa vie, un compositeur très estimé et, dans la famille Bach, seul Jean-Sébastien parvint à égaler sa réputation. Son frère, Johann Michael Bach (le beau-père de Jean-Sébastien Bach et le père de Maria Barbara) et son premier fils, Johann Nicolaus Bach, étaient également compositeurs.

Le 26 novembre 1667, à Eisenach, il épousa Maria Elisabetha Wedemann, sœur de la femme de son frère Johann Michael. Ils eurent 8 enfants.

Malgré une carrière brillante, il fut, jusqu'à la fin de sa vie, en proie à de sérieuses difficultés financières, ce qui expliquerait qu'il ne fut pas désigné comme tuteur du jeune Johann Sebastian à la mort de ses parents.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Jusqu'à récemment, quelques-unes de ses œuvres furent incorrectement attribuées à Johann Sebastian Bach, notamment la cantate Meine Freundin, du bist schön, inspirée du Chant de Salomon.

En 1949, le musicologue Martin Fischer a publié (chez Bärenreiter) un recueil de «44 Choräle zum Präambulieren» (44 Préludes de chorals) pour orgue d’après deux copies manuscrites conservées à la bibliothèque de la Hochschule für Musik de Berlin. Titre original : «Choräle welche bey währendem Gottesdienst zum Präambulieren gebraucht werden können, gesetzet und herausgegeben von Johann Christoph Bachen, Organ in Eisenach».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]