Johann Christian Gottlieb Ackermann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johann Christian Gottlieb Ackermann est un médecin allemand. Né à Zeulenrode le 17 février 1756, il est décédé à Altdorf bei Nürnberg le 9 mars 1801.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Ernst Gottfried Baldinger à Iena, puis de Richter, Weisbey et Christian Gottlob Heyne à Göttingen, il enseigne quelque temps à université de Halle avant de retourner pratiquer la médecine dans sa ville d'origine. Nommé plus tard professeur de Chimie à l'université d'Altdorf bei Nürnberg (1786), il y enseigne la médecine jusqu'à sa mort de tuberculose à l'âge de 45 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On lui doit de nombreuses traductions, entre autres des ouvrages de Tissot et de Romazzini, et des commentaires sur des auteurs anciens. Il collabora à l'édition de la Bibliotheca graeca de Fabricius (1790-1796). Ses biographies d'Hippocrate, Galien et de Rufus furent très considérées en son temps.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 14.