Johann Baptist Zimmermann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johann Zimmermann et Zimmermann.
Fresque du plafond de l'église de pèlerinage de Wies.
Fresque du plafond du palais de Nymphenburg

Johann Baptist Zimmermann, né le 3 janvier 1680 à Gaispoint, près de Wessobrun, en Bavière et mort le 2 mars 1758 à Munich, est un peintre et stucateur bavarois de style baroque et rococo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il grandit d'abord dans le milieu artistique de école de Wessobrunn réputé pour sa formations de stucateurs. Bien qu'il ait suivi une formation de peintre, il semble n'avoir travaillé qu'en tant que stucateur jusqu'en 1720.

Comme peintre de fresque, il a surtout créé des œuvres d'art totales en collaboration avec son frère l'architecte Dominikus Zimmermann (par exemple l'église de Steinhausen en 1730-1731).

Sa peinture de plafonds se distingue des autres réalisations de l'époque essentiellement par le fait qu'il se détourne de la peinture illusionniste des fausses architectures.

Son chef d'œuvre est la décoration de l'église de pèlerinage de Wies, l'œuvre de maturité de son frère, où il obtient la pénétration parfaite de l'espace par la lumière et la couleur[1].

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

Fresque de l'Assomption à l'église abbatiale de Seligenthal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une appréciation plus détaillée de l'artiste est donnée dans l'article Johann Baptist Zimmermann du « Dictionnaire de la peinture Larousse » en ligne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry-Russell Hitchcock, German Rococo : the Zimmermann brothers, Londres, Allen Lane,‎ 1968, 60 ill. et 100 p..
  • Hermann Bauer et Anna Bauer, Johann Baptist und Dominikus Zimmermann : Entstehung und Vollendung des bayerischen Rokoko, Ratisbonne, Pustet,‎ 1985 (ISBN 3-7917-0918-6).
  • Harriet Brinkmöller-Gandlau, « Johann Baptiste Zimmermann », dans Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon (BBKL) , Band 14, Herzberg 1998 (ISBN 3-8830-9073-5), Sp.494–497.. — Accès payant.
  • Sixtus Lampl, Johann Baptist Zimmermann (1680–1758) : Wegbereiter des Bayerischen Rokoko, Valley, Schlossverlag,‎ 2008 (ISBN 3-932055-05-5). — Fourni avec un CD d'enregistrements de musique de son temps.
  • Christina Thon, Johann Baptist Zimmermann als Stukkator, Munich, Schnell & Steiner,‎ 1977 (ISBN 3-7954-0406-1).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :