Johann Baptist Straub

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue de Cérès, palais Törring, Munich 1777

Johann Baptist Straub, baptisé le 1er juin 1704 à Wiesensteig et mort le 15 juillet 1784 à Munich, est un sculpteur allemand de style rococo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Straub descend d'une famille de sculpteurs. Son père Johann Georg Straub était sculpteur, ainsi que ses frères Philipp Jakob, Joseph et Johann Georg. Il fait son apprentissage chez son père de 1718 à 1722, puis entre dans l'atelier de Gabriel Luidl à Munich. Il collabore avec Joseph Effner à l'aménagement de la Résidence de Munich, puis il s'établit de 1724 à 1736 à Vienne, où il s'inscrit dans les cercles de Christoph Mader, Ignaz Gunz, Galli Bibienna, Joseph Emmanuel Fischer von Erlach, ou Raphael Donner. Il crée des chaires, des autels, des Madonnes, des buffets d'orgue, et toute sorte de statues, notamment pour la Schwarzspanierkirche.

Straub retourne à Munich, à l'invitation d'Andreas Faistenberger, en 1734. Il est nommé sculpteur de la Cour le 7 juin 1737, par le prince Charles de Bavière. Dès lors il œuvre pour les églises et abbayes de Bavière, mais aussi pour la Résidence de Munich et pour le palais de Nymphenburg.

Son élève le plus renommé est Ignaz Günther.

Il a pour neveu le sculpteur Franz Xaver Messerschmidt.

Œuvres majeures[modifier | modifier le code]

Vue de l'autel de saint Corbinien et de la chaire de l'abbaye d'Ettal

Galerie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Traduction partielle de l'article Wikipedia en allemand.