Johan Radet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Radet.
Johan Radet
Johan Radet 2005-2006.jpg
Johan Radet, saison 2005-2006, au cours d'un match contre l'AS Saint-Etienne
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 24 novembre 1976 (38 ans)
Lieu La Fère (Aisne)
Taille 1,75 m, 75 kg
Poste Défenseur droit
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1996-2007 Drapeau de la France AJ Auxerre 250 (0)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Johan Radet est un ancien footballeur français né le 24 novembre 1976 à La Fère dans l'Aisne. Il évoluait au poste de défenseur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce Français, formé à l'AJ Auxerre, est lancé par Guy Roux le 11 août 1996 lors du match Nice-Auxerre (0-1). Il joue près de 200 matchs en Ligue 1 mais n'inscrit pas le moindre but en Ligue 1.

Considéré à l'époque comme l'un des meilleurs défenseurs droits du championnat de France (notamment en raison de ses tacles glissés), il est nommé dans l'équipe type de la Ligue 1 des trophées UNFP de l'année 2003. Son principal fait d'armes avec l'AJ Auxerre remonte à la finale de la Coupe de France 2003, contre le Paris SG. Menés par leurs adversaires du jour, c'est Johan Radet, le meilleur joueur sur le terrain ce soir-là, qui sonne la révolte auxerroise, remontant un ballon sur tout son flanc droit avant d'adresser une passe décisive à Djibril Cissé pour l'égalisation auxerroise.

Lors de la pré-saison 2005-2006, Johan Radet se rompt les ligaments croisés et manque toute la première moitié de saison du championnat. En l'absence de latéral droit, Guy Roux doit remplacer Johan et réfléchit à recruter un défenseur. Convaincu par Bernard David, l'entraîneur de la CFA, Guy Roux fait finalement confiance au latéral de l'équipe CFA, Bacary Sagna, qui explose littéralement cette saison-là grâce à la blessure de Radet. De retour après sa blessure, Radet ne retrouve pas sa place au sein de la défense auxerroise, et se voit amené à jouer très sporadiquement, parfois même sur le côté gauche de la défense.

À la fin de la saison 2006/2007, libéré de sa dernière année de contrat, il est prêt à s'engager avec le Racing Club de Strasbourg. Mais le transfert avorte. Lors de la traditionnelle visite médicale le médecin du club strasbourgeois indique en effet que le joueur présente « une contre-indication médicale à la pratique du sport de haut niveau » [2].

Souffrant d'une grave anomalie cardiaque, il annonce qu'il met un terme à sa carrière le 20 juillet 2007, après avoir obtenu confirmation par plusieurs experts qu'il souffre d'une cardiomyopathie hypertrophique (cœur trop gros)[3].

Il est dorénavant consultant sportif sur France Bleu Auxerre[4]. On le retrouve notamment dans l'émission Studio Foot[5].

Lors de la saison 2011-2012, Johan Radet est entraîneur adjoint de l'AJ Auxerre C en CFA 2, en plus de son poste de consultant sur France Bleu Auxerre. Suite au limogeage de Laurent Fournier, une réorganisation de l'organigramme a lieu et il devient entraîneur de l'équipe réserve de l'AJ Auxerre en CFA.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Son palmarès est constitué de deux Coupes de France remportées en 2003 et 2005, ainsi que de deux finales du Trophée des champions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Statistiques du joueur. footballdatabase.eu
  2. Le grand malheur de Radet. Yahoo
  3. Radet renonce à cause de son cœur. L'Équipe. Relevé le 20 juillet 2007
  4. Site Internet de France Bleu Auxerre
  5. Site Internet de France Bleu Auxerre