Johan Nordahl Brun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peinture représentant Johan Nordahl Brun painting dans la cathédrale de Bergen.

Johan Nordahl Brun (né le 21 mars 1745 à Trondheim — mort le 26 juillet 1816) était un poète dramaturge, évêque (de Bergen de 1804 à 1816) et politicien norvégien. Il a fortement contribué à la montée du nationalisme romantique en Norvège.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il vit deux années à Copenhague avant de revenir dans son pays natal pour y servir comme chapelain (1772). En 1774, il est nommé pasteur à Bergen, puis devient évêque en 1803[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

On lui doit essentiellement des poésies publiées en Norvège de 1773 à 1777, mais aussi quelques pièces de théâtre.

  • Zarine (tragédie, 1772)
  • Tambes-Kialver (tragédie, 1772)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.392