Johan Koren Christie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johan Koren Christie, né le 23 juillet 1909 et mort le 5 juillet 1995, est un ingénieur et un officier de l'armée de l'air norvégienne qui accompagna le gouvernement et la famille royale de Norvège pendant son exile à Londres lors de la Seconde Guerre mondiale et fut son officier de liaison auprès du Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force[1].

Famille et études[modifier | modifier le code]

Johan Koren, né le 23 juillet 1909 à Vang dans le comté de Hedmark est le fils de Karen Amalie Wedel-Jarlsberg (1886–1952) et du professeur Werner Hosewinckel Christie (1877–1927)[2]. Il est le frère de la pianiste Amalie Christie (en) et de l'officier Werner Hosewinckel Christie[3]. Christie passe son examen artium en 1927, puis étudie deux ans a l'école de l'armée de l'air norvégienne avant d'entreprendre des études d'ingénieur à l'université technique de Berlin où il obtient son diplôme en 1935.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (no) Johan Koren Christie – norsk flyoffiser, Oslo, Kunnskapsforlaget,‎ 2007 (lire en ligne)
  2. (no) Vera Henriksen, Johan Christie, Oslo, Kunnskapsforlaget (lire en ligne)
  3. (no) Christie, Oslo, Kunnskapsforlaget,‎ 2007 (lire en ligne)