Johan Gottschalk Wallerius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gottschalk.

Johan Gottschalk Wallerius () est un chimiste et minéralogiste suédois.

Johan Gottschalk Wallerius

Biographie[modifier | modifier le code]

Wallerius est né à Stora Mellösa, à Närke. Il est entré à l'Université d'Uppsala en 1725 et obtint son magistère en 1731 après des études de mathématiques, de physique et de médecine. Il continua ses études à l'université de Lund, où il reçut le bonnet de docteur en médecine en 1735. Il devint professeur adjoint de médecine à l'université d'Uppsala en 1741, puis il fut le premier titulaire de la nouvelle chaire de chimie, de médecine et de pharmacie en 1750. Il prit sa retraite en 1767. C'est l'un de ses étudiants, Torbern Olof Bergman qui lui succéda.

Wallerius est considéré comme le fondateur de la chimie agricole. Celle-ci se base principalement sur son ouvrage, très largement diffusé Agriculturae fundamenta chemica (1761, publié en suédois la même année sous le titre Åkerbrukets chemiska grunder et ensuite traduit dans de nombreuses autres langues). Il publia quelques autres études sur des questions chimiques, minérales et géologiques et il utilisa sa propre ferme de Hagelstena à Alsike (au sud d'Uppsala) comme terrain d'expérimentation.

Le premier laboratoire chimique opérationnel d'Uppsala, qui se trouve toujours 24 Västra Ågatan près du fleuve Fyris, fut construit pendant le professorat de Wallerius[1].

Espèces décrites en minéralogie[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nordisk familjebok, 2nd ed., vol. 31, col. 498f
  2. Mineralogie ou description générale des substances du regne mineral, Volume 1 Par Johann Gotschalk Wallerius 1753
  3. Alfred Des Cloizeaux Nouvelles recherches sur les propriétés optiques des cristaux naturels 1867 p.168