Johan Galtung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johan Galtung

Johan Galtung, né à Oslo le 24 octobre 1930, est un politologue norvégien connu comme le fondateur de l'irénologie, science de la paix.
Il développe une définition positive de la paix qui inclut la recherche d’une justice sociale et la lutte contre toute « violence structurelle » qui résulte de la pratique du pouvoir étatique. Il est le fondateur et le directeur de « Transcend », un réseau pour la transformation des conflits par des moyens pacifiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

En décembre 2004-janvier 2005 à Kilinochchi.
  • Études en mathématique et sociologie.
  • Incarcéré pour refus d'effectuer le service militaire en Norvège.
  • Fondation de l'institut de recherche de paix, Oslo en 1959.
  • Création d'un journal de la recherche de paix en 1964.

Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009.

Citations[modifier | modifier le code]

« Il n'y a pas de mauvais hommes, que de mauvaises idées. L'idée qu'il y a de mauvais hommes est mauvaise. »

[réf. nécessaire]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En anglais[modifier | modifier le code]

  • (en) Peace by peaceful means. Peace and conflict, Development and Civilisation, Londres, Sage,‎ 1996, 275 p.

En français[modifier | modifier le code]

  • Transformation des conflits par des moyens pacifiques : (La méthode du dépassement), Genève, United Nations,‎ 1998, 37 p.
  • Alternatives à la course aux armements nucléaires : Dix propositions pour une politique de paix dans les années 80, Alternatives non-violentes,‎ 1983
    Allocution prononcée à Paris lors de la réception à l'UNESCO des Marcheurs pour la Paix (Pérouse - Assise), 6 août 1981 ; paru dans Bulletin of Peace Proposals Vol 12, no 4, 1981 ; traduit dans Alternatives non-violentes, no 50, décembre 1983,pp. 56-60.

En allemand[modifier | modifier le code]

  • Neue Wege zum Frieden - Konflikte aus 45 Jahren: Diagnose, Prognose, Therapie, Minden, Bund für soziale Verteidigung, 2003
  • Die Zukunft der Menschenrechte, München, Campus, 1999
  • Die andere Globalisierung, Münster, agenda Verlag, 1998
  • Friede mit friedlichen Mitteln, Opladen, Leske und Budrich, 1998
  • Menschenrechte - anders gesehen, Frankfurt/Main, Suhrkamp, 2. Auflage 1997
  • Strukturelle Gewalt, Reinbek, Rororo, 1975

Distinctions[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geseko von Lüpke et Peter Erlenwein, "Nobel" alternatif, 13 portraits de lauréats, Sète, La Plage,‎ 2008, 213 p. (ISBN 978-2842211912), p. 173 à 183

Autres sources[modifier | modifier le code]

Sites en français[modifier | modifier le code]

Sites étrangers[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]