Johan Albrecht Ehrenström

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johan Albrecht Ehrenström
Image illustrative de l'article Johan Albrecht Ehrenström
Johan Ehrenström et Carl Engel sur un timbre paru en 1950.
Présentation
Naissance 28 août 1762
Helsinki
Décès 15 avril 1847 (à 84 ans)
Helsinki

Johan Albrecht Ehrenström (né le 28 août 1762 à Helsinki et mort le 15 avril 1847 à Helsinki) est un sénateur finlandais[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Johan Ehrenström habite dans la région de l'Empire suédois qui deviendra la Finlande. Après la défaite suédoise de 1809 lors de la Guerre de Finlande, la région est intégrée à l'Empire russe, et la ville d'Helsinki devient la nouvelle capitale du Grand-duché de Finlande. Johan Ehrenström est alors choisi comme président du comité chargé de la reconstruction de la ville d'Helsinki dont un incendie avait détruit en 1808 une grande partie de ses construction en bois.

Contrairement à l'ancien aménagement médiéval avec des rues étroites et tortueuses, Ehrenström propose qu'Helsinki soit organisée géométriquement avec de larges avenues à la façon des anciennes cités de Grèce. Ce plan est approuvé par le Grand Duc de Finlande le Tsar Alexandre Ier de Russie, et Helsinki est alors reconçue par l'architecte Carl Ludvig Engel.

Après le grand incendie de 1822 qui dévaste la ville de Oulu, Ehrenström est chargé de concevoir un nouveau plan d'aménagement urbain pour cette ville[2]. Ce plan est terminé en 1824 et ratifié par le Tsar en 1825[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi)(sv)(en)(ru) Markku Tyynilä, « Biographie en ligne de Johan Albrecht Ehrenström (1762–1847) », [[Société de littérature finlandaise|Société de littérature finlandaise]],‎ 6.9.2001
  2. (fi) Cartes historiques de Oulu
  3. (fi)Kustaa Hautala, Oulun kaupungin historia III, Kirjapaino Oy Kaleva,‎ 1975 (ISBN 951-9327-00-2), p. 22–34

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fi) Yrjö Blomstedt, Johan Albrecht Ehrenström. Kustavilainen ja kaupunginrakentaja, Helsinki,‎ 1963, 529 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]