Joey Ryan (catcheur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph Ryan Meehan

Description de l'image  Joey Ryan Legalize Sleaze.jpg.
Données générales
Nom complet Joseph Ryan Meehan
Nom de ring Joey Ryan
El Gallinero
Gallinero I
Forsaken
Hollywood
Joey Hollywood
Joey Blalock
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 7 novembre 1979 (34 ans),
Los Angeles, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,77 m
Poids 95 kg
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) National Wrestling Alliance
Pro Wrestling Guerilla
Ring of Honor
Total Nonstop Action Wrestling
Entraîné(e) par Jesse Hernandez
Spanky
Tom Howard
Carrière pro. 1er septembre 2000 – aujourd'hui

Joseph Ryan Meehan est un catcheur américain né le 7 novembre 1979 à Los Angeles en Californie. Il est connu pour son travail à la Total Nonstop Action Wrestling sous le nom de Joey Ryan. Il est également un des cofondateurs de la Pro Wrestling Guerilla.

Carrière[modifier | modifier le code]

Circuit Indépendant (2000-2012)[modifier | modifier le code]

Il est connu pour sa carrière sur le circuit indépendant, travaillant pour des fédérations reconnues telles que la Pro Wrestling Guerrilla (PWG), qu'il a fondé avec cinq autres lutteurs. Il a catché entre 2003 et 2012 à la Pro Wrestling Guerilla, où il a remporté un titre mondial et 3 titres par équipe avec Scott Lost. Il a également fait quelques apparitions à la WWE en tant que lutteur local et à la NWA, où Joey Ryan et Karl Anderson ont vaincu les équipes de Billy Kidman et Sean Waltman et celle de Sicodelico, Jr. et Incognito pour devenir les premiers NWA World Tag Team Champions post-ère de la TNA (ce titre est exclusif à la NWA)[1]. Il a aussi travaillé à la ROH entre 2009-2010.

Ring of Honor (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Ryan est apparu le 8 avril 2009 sur ROH Video Wire, avec une vidéo indiquant qu'il allait bientôt venir. Il est alors réapparu le 21 avril sur ROH Video Wire, affirmant qu'il apporterait du "sleazy" à la Ring of Honor. Ryan fait ses débuts officiels le 9 mai en intégrant The Embassy, faisant équipe avec Jimmy Rave et Claudio Castagnoli pour vaincre Brent Albright, Colt Cabana et Erick Stevens. Il fait sa première apparition sur la télévision de la Ring of Honor Wrestling le 18 septembre, perdant face à Colt Cabana[2]. Ryan a vaincu Roderick Strong dans son deuxième match, avec l'aide de Prince Nana. Il entame une rivalité avec Colt Cabana, puis aide The Embassy et Claudio Castagnoli dans sa rivalité avec Brent Albright.

Puis, Joey Ryan commence une rivalité contre The Necro Butcher le 6 novembre 2009. Il s'associe avec Erick Stevens et sont confrontés face à des équipes telles que les Briscoe Brothers et Player Uno et Player Dos mais leurs matches les plus captivants sont contre l'équipe de The Necro Butcher et Eddie Kingston, notamment dans un combat de rue le 8 janvier 2010 lors de 8th Anniversary Show, match gagné par ces derniers[3].

Total Nonstop Action Wrestling (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Gut Check, Rivalité avec Al Snow et Alliance avec Matt Morgan (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Le 24 mai 2012, il apparaît pour la première fois sur le ring de la TNA et affronta Austin Aries lors d'un Gut Check Challenge[4]. Il ne fut pas intégré dans le roster de la TNA. Il revient le 28 juin 2012 en interrompant l'évaluation de Taeler Hendrix. Le 26 juillet, il s'en prend à Al Snow durant un autre Gut Check Challenge. Le 30 août, lors d'Impact Wrestling, il fait face à Al Snow et lui jette une boisson au visage avant d'être chassé du bâtiment. La semaine suivante, Al Snow le gifle . Le 4 octobre, Al Snow s'excuse pour la gifle auprès de Joey Ryan, qui obtient un contrat à la TNA, s'il parvient à battre Al Snow lors de Bound for Glory. Le 14 octobre, lors de Bound for Glory, il bat Al Snow grâce à une intervention de Matt Morgan et obtient donc le contrat[5]. Le 25 octobre, il intervient avec Matt Morgan après que Rob Van Dam ait défendu son TNA X Division Championship face à Zema Ion. La semaine suivante, il bat Rob Van Dam, grâce à une intervention de Matt Morgan. Le 13 novembre, lors de TNA Xplosion, il perd contre James Storm. Lors de Turning Point, il perd contre Rob Van Dam et ne parvient pas à obtenir la ceinture TNA X Division[6].

Suite à cette défaite, avec Matt Morgan, il se tourne alors vers les ceintures par équipes. Le 6 décembre 2012, il intervient après la victoire des champions par équipe Chavo Guerrero et Hernandez face à Robbie E et Robbie T. Lors de Final Resolution, il perd avec Matt Morgan contre les champions par équipes Chavo Guerrero et Hernandez pour le TNA World Tag Team Championship par DQ après que Morgan ait empêché un tombé et l'arbitre a donc fait sonner la cloche pour donner la victoire aux champions qui conservent leurs titres[7]. Le 20 décembre, ils gagnent face à Rob Van Dam et Kenny King, ce dernier étant parti avant la fin du match. Le 3 janvier, il perd par DQ contre Hernandez après une intervention de Matt Morgan. Lors de Genesis, ils perdent à nouveau contre Chavo Guerrero et Hernandez et ne gagnent pas les ceintures par équipe[8].

Retour en solo et série de défaites (2013)[modifier | modifier le code]

Après plusieurs semaines d'inactivité, il effectue son retour le 10 mars à Lockdown et perd son match face à Joseph Park[9]. Le 11 avril, il perd face à Rob Terry. Le 2 mai, il perd avec Robbie E et Jessie contre Rob Terry dans un 3vs.1 Handicap Match. Le 7 mai, à TNA Xplosion, il perd contre James Storm. Le 23 mai, il perd face à Petey Williams et Suicide dans un Triple Threat Match pour affronter Chris Sabin et le champion Kenny King à Slammiversary XI pour le TNA X Division Championship, ce match étant gagné par Suicide qui effectuait son retour[10].

Il est licencié le 3 juillet 2013.

Retour sur le Circuit Indépendant (2013-...)[modifier | modifier le code]

Le 15 juin à MWE, il perd contre James Morgan et ils ne remporte pas le MWE Heavyweight Championship. Le 16 juin à QPW, il perd contre Adam Thornstowe dans le premier tour du tournoi pour devenir le premier QPW Champion[1]. Le 21 juillet, il remporte le CWFH International Television Championship et le renomme MAV Television Championship. Le 11 août, il conserve son titre face à Big Duke et Mikey O'Shea[1]. Le 23 avril, il conserve son titre en battant Tyler Bateman. Il perd son titre le 11 mai 2014 contre Ryan Taylor[11] mais le reconquérit le 15 juin à Red Carpet Rumble.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Joey Ryan à la PWG lors de Battle of Los Angeles 2009.
Joey Ryan à la PWG lors de Battle of Los Angeles 2009.
  • Prise de finition
    • Mustache Ride (Second Rope Swiging Neckbreacker)[1]
  • Prise favorites
    • Lotus [12]
    • The Duff Drop (Rolling Choke)[1]
  • Surnoms
    • The Technical Wizard[12]
    • Hollywood Submission Machine
    • The Big Organ
    • Magnum[12]
  • Thèmes Musicaux
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Unbelievable EMF ? PWG
Any Way You Want It Rise Against ? PWG
Magnum PI Mike Post ? PWG
Come On Dale Oliver 2012-2013 TNA

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Alternative Wrestling Show
    • 2 fois AWS Tag Team Champion avec Scott Lost[1]
  • California Wrestling Alliance
    • 1 fois CWA Tag Team Champion avec Scott Lost[1]
  • Championship Wrestling from Hollywood
    • 2 fois CWFH International Television Champion[13] (actuel)
  • Empire Wrestling Federation
    • 1 fois EWF Heavyweight Champion[1]
    • Great Goliath Battle Royal (2012)
  • Insane Wrestling League
    • 1 fois IWL Anarchy Champion[13] (actuel)
  • World Class Wrestling Alliance
    • 1 fois WCWA California Champion[1]
    • 1 fois WCWA Tag Team Champion avec Scott Lost[1]
  • World Power Wrestling
    • 1 fois WPW Cruiserweight Champion[1]
    • 1 fois WPW Hardcore Champion[1]
    • 1 fois WPW Tag Team Champion avec Scott Lost[1]

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année [14]
Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang 484[15] en augmentation288 en augmentation224 en augmentation183 en augmentation175 en augmentation171 en diminution278 en augmentation266 en augmentation138
  • SoCalUncensored.com
    • Southern California Tag Team de l'année (2002) avec Scott Lost
    • Southern California Match de l'année (2004) vs. Super Dragon, 23 octobre 2004
    • Southern California Wrestler de l'année (2006)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p (en) « Joey Ryan », Online World of Wrestling (consulté le 22 décembre 2013)
  2. (en) « 411's ROH on HDNet Report (09.18.09): Episode XXV - Briscoes vs. Steen & Generico », 411Mania (consulté le 22 décembre 2013)
  3. (en) « ROH 8th Anniversary Show », prowrestling.wikia.com (consulté le 22 décembre 2013)
  4. (en) « Impact Results - 5/24/12 », WretleView (consulté le 22 décembre 2013)
  5. (en) « Caldwell's TNA Bound for Glory PPV results 10/14: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV - Aries vs. Hardy, Storm vs. Roode », PWTorch (consulté le 22 décembre 2013)
  6. (en) « CALDWELL'S TNA TURNING POINT PPV RESULTS 11/11: Complete "virtual-time" coverage of Hardy-Aries, top titles at-stake », PWTorch (consulté le 22 décembre 2013)
  7. (en) « CALDWELL'S TNA FINAL RESOLUTION PPV RESULTS 12/9: Complete "virtual-time" coverage of Hardy vs. Roode in the main event, Aries vs. Bully », PWTorch (consulté le 22 décembre 2013)
  8. (en) « CALDWELL'S TNA GENESIS PPV RESULTS 1/13: Complete "virtual-time" coverage of live PPV - Hardy defends TNA Title against two foes, two title matches, #1 contender matches », PWTorch (consulté le 22 décembre 2013)
  9. (en) « CALDWELL'S TNA LOCKDOWN PPV RESULTS 3/10: Live, in-person coverage from San Antonio - Hardy vs. Ray TNA Title match, Lethal Lockdown, more », PWTorch (consulté le 22 décembre 2013)
  10. (en) « TNA Impact Results: Whose Side Is AJ On?, Five Big Names Return, Storm's Partner Revealed », WrestlingInc (consulté le 22 décembre 2013)
  11. (en) « New CWFH Mav TV Champion », SoCalUncensored (consulté le 17 juin 2014)
  12. a, b et c (de) « Joey Ryan », CageMatch (consulté le 22 décembre 2013)
  13. a, b et c (de) « Joey Ryan », CageMatch (consulté le 22 décembre 2013)
  14. (en) « PWI Ratings for Joey Ryan », Internet Wrestling Database (consulté le 30 mai 2013)
  15. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », Internet Wrestling Database (consulté le 30 mai 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]