Joe Lhota

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joe Lhota en 2013.

Joseph J. Lhota, né le 7 octobre 1954 dans le Bronx, est un dirigeant d'entreprise et homme politique américain. Il a été nommé à la direction de la MTA, la régie de transport de la ville de New York, en 2011.

Il est le candidat malheureux du Parti Républicain à la mairie de New York en 2013[1], obtenant 25 % des voix contre 73 % à son adversaire, le démocrate Bill de Blasio[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Joe Lhota est né dans le Bronx et a grandi à Long Island. Il est diplômé de l'université de Georgetown et de la Harvard Business School[3]. Il a débuté sa carrière en travaillant pour les banques d'investissement First Boston et Paine Webber (en)[4].

Il a soutenu le candidat républicain à la présidence Barry Goldwater[5].

Il rejoint l'équipe municipale de Rudolph Giuliani en 1993 en tant qu'assistant au bureau de développement économique de la ville (economic development office). En 1998, il est nommé maire adjoint chargé des opérations (deputy mayor for operations)[3],[6]. Lorsque Giuliani quitte ses fonctions, Lhota retourne dans le privé et travaille pour Cablevision et The Madison Square Garden Company. En 2011, il est nommé président de la Metropolitan Transportation Authority (MTA), l'entreprise publique qui gère les transports en commun dans l'agglomération new-yorkaise. Il s'est fait connaître après avoir fait rouvrir le réseau 72 heures seulement après le passage de l'ouragan Sandy[5]. Après avoir présenté sa démission, il s'inscrit en janvier 2013 en tant que candidat républicain à la mairie de New York[3]. En juin, il obtient le soutien du Parti conservateur de l'État de New York (en)[7].

Famille et vie privée[modifier | modifier le code]

Le grand-père paternel de Joe Lhota a fait partie des sapeurs-pompiers de New York et son père du service de police[4] ; ce dernier à des origines tchèques et son grand-mère paternel italien, alors que sa grand-mère maternelle était juive ; il a été élevé dans la foi catholique, dans le Bronx[5]. Son épouse, Tamra Roberts Lhota, joue le rôle de « collecteur de fonds » pour les campagnes électorales de Rudolph Giuliani en 1989 et 1993[4],[6]. Le couple est établi dans le quartier de Brooklyn Heights et a une fille[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Celeste Katz, Pete Donohue, « GOP eyes MTA boss Joe Lhota for mayoral run », New York Daily News,‎ 15 novembre 2012
  2. Stéphane Bussard, « Raz de marée de Bill de Blasio qui s'empare de la mairie de New York », Le Temps, 6 novembre 2013
  3. a, b et c (en) Michael Barbaro, Matt Flegenheimer, « Outsize Personality Joins, and Jostles, Mayor’s Race », The New York Times,‎ 17 janvier 2013
  4. a, b et c (en) Chris Smith, « Lhota and the Old Days », New York,‎ 18 janvier 2013
  5. a, b et c Pierre Jaxel Truer, « Face - face - Un fauteuil pour deux à Manhattan », M, le magazine du Monde, semaine du 12 octobre 2013, page 42.
  6. a, b et c (en) Abby Goodnough, « A Calm Voice for a Combative Mayor; Lhota Provides a Steadying Influence as a Deputy to Giuliani », The New York Times,‎ 22 mars 1999
  7. (en) Kate Taylor, « Conservative Party Endorses Lhota for Mayor », The New York Times,‎ 3 juin 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Images externes
Photo en 2012 sur le site de Wikipédia en anglais.