Joe Laurinaitis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Laurinaitis
Nom(s) de ring Animal warrior
Animal Road Warrior
The Road Warrior
Taille 1,90 m (6'2")[1]
Poids 129 kg (285 lbs)[1]
Naissance 26 janvier 1960 (54 ans)[1]
Chicago, Illinois, Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Entraîné par Eddie Sharkey[1]
Débuts novembre 1982[1]
Fédération(s) American Wrestling Association
National Wrestling Alliance
World Championship Wrestling
World Wrestling Entertainment
All Japan Pro Wrestling

Joseph Laurinaitis est un catcheur américain né le 26 janvier 1960 à Chicago en Illinois (États-Unis). Il est surtout connu en tant que Road Warrior Animal pour avoir fait équipe avec Road Warrior Hawk pendant vingt ans au sein des Road Warriors/Legion of Doom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joe Laurinaitis grandit à Chicago où il rencontre son futur partenaire Michael Hegstrand[2]. Vers ses 15 ans, sa famille déménage à Minneapolis, où la famille de Michael Hegstrand emménagera quelques mois plus tard[2]. En 1978, tout juste sorti de l'école secondaire, Laurinaitis travaille dans le gymnase de Jesse Ventura à Minneapolis[3]. Il est toujours proche d'Hegstrand qui a terminé l'école secondaire quelques années plus tôt et avec qui il travaille comme videur dans différentes discothèques au début des années 1980[3]. Il est ensuite remarqué par Eddie Sharkey, un entraîneur de catch qui pense alors que lui, Michael Hegstrand, Curt Hennig, Rick Rude, et Barry Darsow pourraient avoir du succès ensemble en tant que catcheurs au point qu'il les forme personnellement tous les cinq dans son école[3]. Il intègre ensuite la Georgia Championship Wrestling puis forme pendant vingt ans avec Hegstrand l'équipe considérée comme une des plus grandes de l'histoire du catch, les Road Warriors[3],[4],[5].

Joe Laurinaitis a trois enfants, Joseph, qui travaille dans l'armée, né d'un précédent mariage, James, joueur de football américain, et Jessica, joueuse de hockey, avec sa femme actuelle, Julia[6]. Il a deux frères, John Laurinaitis (alias Johnny Ace), agent de la WWE et ancien catcheur[7] et Marcus Laurinaitis (alias Terminator, Fury), ancien lutteur, surtout connu en tant que membre de l'équipe The Wrecking Crew[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

Article principal : Road Warriors.

World Wrestling Federation (1990-1992)[modifier | modifier le code]

En 1990, les Road Warrior signe un contrat avec la World Wrestling Federation, sous le pseudonyme de Legion of Doom. Ils rentrent directement en conflit avec Demolition (Ax et Crush).

Juste une année après avoir signé avec la WWF, ils remportent le titre de champions par équipe. Quand il perdent le titre, ils reprennent leur manager Paul Ellering aussi accompagné par une marionnette nommé Rocco. Hawk décide de quitter la WWF en laissant Animal seul pour la première fois en 9 ans. Animal fait alors équipe avec Crush, mais une blessure l'oblige à quitter les rings en 1992.

World Championship Wrestling (1996)[modifier | modifier le code]

Trois années après leur séparations Hawk et Animal reforment l'équipe Road Warrior et s'engagent avec la World Championship Wrestling. Ils rentrent directement en conflit avec les Steiner Brothers (Scott Steiner & Rick Steiner et Harlem Heat (Booker et Stevie Ray), après avoir combattu contre les champions par équipe Sting & Lex Luger. The Road Warriors après avoir eu de nombreuses chances de remporter le titre en 6 mois, quitte la WCW sans l'avoir gagné.


Retour à la World Wrestling Enternement ( 2012-… )[modifier | modifier le code]

Il fait une apparition le 20 juillet 2012 à WWE SmackDown, et bat Heath Slater[9].

Palmarès et récompenses[modifier | modifier le code]

Titres
  • Fighting World of Japan Pro Wrestling
    • 1 fois World Japan Tag Team Champion avec Hawk
  • Georgia Championship Wrestling
    • 4 fois NWA National Tag Team Champion avec Hawk en 1983 et 1984[12]
  • i-Generation Superstars of Wrestling
    • 2 fois i-Generation Tag Team Champion avec Hawk en 2000[13]
  • Independent Pro Wrestling
    • 1 fois IPW Tag Team Champion avec Hawk en 2003[14]
  • Professional Championship Wrestling (Texas)
    • 1 fois PCW Tag Team Champion avec Hawk en 2003[1]
  • Toryumon Mexico
    • 1 fois UWA World Tag Team Champions en 2008[19]
Récompenses magazines

Prise de Finition

Prise Favorite

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Profil d'Hawk », sur Online World of Wrestling (consulté le 23 septembre 2009)
  2. a et b (en) « Road Warrior Hawk dead at 45 », sur SLAM! Wrestling,‎ 19 octobre 2003 (consulté le 22 septembre 2009)
  3. a, b, c et d (en) « Professor Wrestling: Legion Of One », sur WMUR.com,‎ 30 avril 2004 (consulté le 24 septembre 2009)
  4. (en) « Road Warriors a rush to watch », sur SLAM! Wrestling,‎ 12 juillet 2005 (consulté le 24 septembre 2009)
  5. (en) « Profil Alumni de Road Warrior Animal », sur WWE (consulté le 24 septembre 2009)
  6. (en) « Professor Wrestling: The Animal Interview, Part 2 », sur WMUR.com,‎ 7 mai 2004 (consulté le 24 septembre 2009)
  7. (en) « John Laurinaitis », sur Online World of Wrestling (consulté le 23 septembre 2009)
  8. (en) « Marcus Laurinaitis », sur Online World of Wrestling (consulté le 23 septembre 2009)
  9. (en)Michael Burdick, « Road Warrior Animal def. Heath Slater », sur wwe.com,‎ 20 juillet 2012 (consulté le 23 juillet 2012)
  10. (en) « Historique du NWA International Tag Team Championship (All Japan Pro Wrestling) », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 septembre 2009)
  11. (en) « Historique du AWA World Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 septembre 2009)
  12. (en) « Historique du NWA World Tag Team Championship (Georgia Championship Wrestling) », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 septembre 2009)
  13. (en) « Historique du i-Generation Tag Team Championship », sur Solie (consulté le 22 septembre 2009)
  14. (de) « Historique du IPW Tag Team Championship », sur genickbruch.com (consulté le 19 septembre 2009)
  15. (en) « Historique du NWA World Six-Man Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 20 septembre 2009)
  16. (en) « Historique du NWA World Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 septembre 2009)
  17. (en) « Résultats NWA Starrcade (1989) », sur ProWrestlingHistory.com (consulté le 20 septembre 2009)
  18. (en) « Résultats Jim Crockett Sr. Memorial Cup Tag Team Tournament 1986 », sur ProWrestlingHistory.com (consulté le 20 septembre 2009)
  19. (de) « Historique du UWA World Tag Team Championship », sur genickbruch.com (consulté le 19 septembre 2009)
  20. (en) « Historique du WWF/E World Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 19 septembre 2009)
  21. (en) « Historique du WWE Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 23 septembre 2009)
  22. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Tag Team of the Year », sur Wrestling Information Archive (1972-2007) (consulté le 18 septembre 2009)
  23. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Feud of the Year (1986-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 23 septembre 2009)
  24. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Comeback of the Year (1992-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 23 septembre 2009)
  25. (en) « Pro Wrestling Illustrated's Top 100 Tag Teams of the PWI Years », sur Wrestling Information Archive (consulté le 18 septembre 2009)
  26. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 2003 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 23 septembre 2009)
  27. (de) « Observer: Best Rookie of the Year », sur genickbruch.com (consulté le 18 septembre 2009)
  28. (de) « Observer: Tag Team of the Year », sur genickbruch.com (consulté le 18 septembre 2009)
  29. (en) « Wrestling Observer Newsletter Hall of Fame 1996-2006 », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 22 septembre 2009)

Lien externe[modifier | modifier le code]

.